Pour un Autre Monde

mercredi, mai 11, 2005

Chirac a reconnu la déportation homosexuelle pratiqué par la France

Grâce au combat courageux du collectif "Aujourd’hui, Autrement", le rôle de ce pays dans le « triangles roses français » à l'époque de Vichy va enfin être révélé. Depuis trop longtemps la culpabilité des français sur cette période noir de leur histoire à été occulté. Il est temps que la mémoire historique permette enfin une réconciliation entre les homophobes et leurs victimes. Ce devoir de mémoire passe par la commémoration partout en France des victimes homosexuelles de la barbarie nazie chaques année à l’occasion de la Journée nationale de la Déportation, le 24 avril. En rendant justice à celles et à ceux qui, en raison de leur activités sexuelles progressistes, ont eu à subir la barbarie nazie, le président de la République rend leur dignité à celles et à ceux qui, après l’insulte et la torture, ont eu à connaître le mépris et l’oublie. Certes, il reste encore beaucoup de travail à accomplir dans notre pays pour que les cérémonies officielles, partout en France, associent – comme cela se fait à Paris – les collectifs d’homosexuels à la Journée de la déportation. A partir d'aujourd'hui, la censure qui empéchait le devoir de mémoire s'écroule, une nouvelle Bastille tombe. Ne pas vouloir voir en face son Histoire est une insulte à la mémoire des disparus, victimes de leurs différences et de leur pratique d'avant garde. Aussi convient-il de réviser les manuels scolaires. Pour l'instant ce thème ne bénéficie que d’une légère approche dans l’Education nationale, parce qu’il est abordé comme un "point de détail" de la seconde guerre mondiale. On voit ce que cela signifit de la part de ceux qui font les programmes, leurs arriéres pensées homophobes, même si leur homophobie est inconsciente. Il faut placer cet événement à sa juste place. C'est à dire au centre de tout l'enseignement de la Morale Républicaine au lycée. Soyons certain que les fonctionnaires de l'éducation nationale feront leur devoir.


Certes, après la reconnaissance du rôle de l’Etat français dans l’œuvre de mort perpétrée par les nazis durant la seconde guerre mondiale, le président de la République, Jacques Chirac, a reconnu la déportation homosexuelle au cours de la cérémonie nationale qui s’est tenue sur le parvis des Droits de l’Homme, à Paris, le dimanche 24 avril.
Mais l'horreur de l'homophobie, mirroir de toutes les phobies, passe aussi par l'éducation du peuple. La diffusion récemment en prime-time du téléfilm Progressiste "Un amour à taire" est une avancé considérable dans la prise de conscience d'une réalité largement ignorée et négligée par les citoyens de ce pays. Cette docu-fiction sur la déportation homosexuelle, déportations qui trop longstemps a été méprisé, permet une prise de conscience du résultat concret de l'Idéologie de Droite lorsqu'elle ne se heurte pas à la Résistance des Forces de Progrés. Car Vichy, c'est la Droite ! Souhaitons que ce ne soit que la premiére goutte d'une mousson audiovisuel apte à transformer les vieux réflexes homophobes des réactionnaires. C'est par une éducation de tout les instant que nous arriverons à combatre le fléau de la Discrimination des minorités.


Cette mémoire volontairement enfui doit être ramené en pleine lumiére. C'est l'occasion d'un débat citoyen sur les discriminations dont sont victimes les homosexuels dans ce pays. Ainsi, devons-nous combatre pour la question de la levée de l'interdiction absolue et permanente de don du sang par une personne ayant des pratiques homosexuelles. D'abord parce que le concept de conduites à risques devrait dorénavant remplacer celui de populations à risques. Ensuite parce que rien ne permet d'affirmer que les homosexuels sont moins fidèles que les hétérosexuels, ce qu'exprime cette interdiction. Et que la meilleure acceptation du couple homosexuel dans notre société facilite la formation d'unions stables et fidèles. Mais surtout, sauver la vie d'un homophobe avec du sang d'homosexuel serait évidement un grand choc pour celui-là, et le conduirait necessairement à changer de position pour rejoindre le camps Républicain.

La prise de conscience citoyenne passe aussi par une modification du paysage urbain, avec la création de mémorial de la déportation homosexuel, de Musées, de festivals, de bibliothéques, l'installation de plaques commémoratives sur les rues portant le nom d'homosexuels martyre de leur sexualité progressiste, et l'intégration dans les guides touristiques de cette histoire que les français homophobes ne veulent toujours pas voir. Les français doivent se tourner vers leur passé pour le regarder en face; Le Devoir de Mémoire, qui est la plus grande de toute les Vertus Républicaine, doit les y aider. Car ceux qui oublient leur Histoire sont condamné à la répéter. Alors une réconciliation sera possible, sur une base saine, et une véritable indémnisation sociétal des homosexuels envisageable, qui basé sur le reconnaissance de cette pratique sexuel avancé, libére des blocages mentaux empéchant la possibilité du mariage Gay polyandrique et de l'adoption.

9 Comments:

  • Comme vous avez raison Charles. Et le récent départ de l'ultra-capitaliste Pinault de l’île Seguin devrait nous amener à y concevoir des mémorials de repentance sur tous les sujets ou le devoir de mémoire doit encore progresser. Plutôt que de vendre ces terrains, où les ouvriers de Renault se sont tués à la tâche pour les patrons, à des promoteurs ultra-libéraux.

    By Blogger coin, at mercredi, 11 mai, 2005  

  • Marrant quand on sait que les s.a. était un peu un club gay. Leur chef Roehm en était un fameux.
    De plus il n'y pas eu hors allemagne de déportation d'homosexuels. En allemagne oui mais les allemands se foutaient qu'il y'en ai hors du reich.

    de plus on ne peut comparer la déportation de quelques gays avec celles des juifs et des tziganes.

    Comment voulez vous que les s.s. sachent qui est gay et qui ne l'est pas. Rare sont dont la sexualité déviante a été découverte.

    Mais on comprend que le lobby gay a tout intérêt "a prendre le train en marche" si l'on me permet cette touche d'humour noir.
    Cela permettrait de faire toutes critiques qui va à l'encontre de ce "modéle"

    Les nazis avaient une attitude moins simple envers l'homosexualité faite de condamnation officiel et d'exaltation soutteraine. Il suffit de voir toutes l'iconographie officiel et les statues de nus de l'époque.

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 11 mai, 2005  

  • Ca y va le revisionisme. Quel malheure !

    Vous subisez typiquement un acte de résistance de la part de votre inconscient homophobe qui vous bloque dans votre perception de la réalité historique.

    By Blogger Charles Legrand, at mercredi, 11 mai, 2005  

  • "Vous subisez typiquement un acte de résistance de la part de votre inconscient homophobe "

    Il faut homosexualiser l'inconscient :))

    Vive l'homo ce sur-citoyen.

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 11 mai, 2005  

  • Je trouve l'image très bonne : celle du type sur un lit d'hôpital qui voit s'écouler dans ses veines une transfusion étiquetée :
    "Sang d'homosexuel".
    Bravo Charles pour votre esprit d'ouverture.

    By Anonymous Antiguetto, at mercredi, 11 mai, 2005  

  • " celle du type sur un lit d'hôpital qui voit s'écouler dans ses veines une transfusion étiquetée :
    "Sang d'homosexuel"."


    Je ne voyais pas ca comme ca, mais effectivement, c'est une méthode sans doute efficace de lutter contre le fascisme. On pourrait de même faire en sorte par une discrimination positive citoyenen que seul les personnes de couleurs puisent exercer des professions médicales. Voila qui obligerait tout les racistes et autre inteollérants à reconnaitre leur erreur et à rejoindre la grande famille de l'Humanité en Marche..
    La tollérance, ca s'éduque.

    By Blogger Charles Legrand, at jeudi, 12 mai, 2005  

  • alors la charles tu fait trop de favoritisme envers les noirs et arabes.En voulant tuer les discriminations envers eux tu en créer d'autres envers les Blancs. C'est Débile! Et autres choses aussi: pour moi cela n'a jamais fait de mystere la deportation des homo puisque le regime de Vichy a appliqué les regles des Nazis.

    By Anonymous nicogio, at vendredi, 13 mai, 2005  

  • Effectivement, Roehm était homo. De même que Goering était morphinomane et Hitler avait un testicule manquant. Sans parler de l'ineffable Goebbles et sa patte folle! Bref, un beau ramassis de vicelards et de foireux....

    Rappelons toute de même que les hétérosexuels furent bien plus nombreux à être persécutés que les homos.....

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 02 novembre, 2005  

  • "Rappelons toute de même que les hétérosexuels furent bien plus nombreux à être persécutés que les homos....."

    Rappelons surtout que les hétérosexuels furent bien plus nombreux -et de loin !- à être des bourreaux, que les homosexuels..
    C'est d'ailleur pour cela qu'on devrait, en réparation, leur donner le mariage homosexuel auquel ils aspirent.

    By Blogger Charles Legrand, at mercredi, 02 novembre, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home