Pour un Autre Monde

dimanche, septembre 04, 2005

Appel du collectif altermondialiste "Agir contre les DVD"

Les maisons d’édition se sont lancées dans la chasse aux téléchargeurs de MP3, voyant en eux des "pirates", et les seuls responsables de la baisse de leurs ventes et donc de leurs revenus faramineux arraché aux portefeuilles des Travailleurs. Est alors venue l’heure de la pluie de procès faite à grand renfort de battage médiatique.

En aucun cas, la diversités des supports multimédia, comme la montée en puissance des DVD, la (piètre) qualité des artistes qu’elles produisent, la baisse du pouvoir d’achat, la nullité des chansons, et le prix hexorbitant des CD audio qui n’a pas baissé depuis 20 ans, leur vision ultra mercantile du marché de la chanson, ne sont apparus, à ces maisons d’édition comme des facteurs pouvant expliquer ce qu’elles appellent leur manque à gagner. Non. Le pirate est seul responsable. Pire. L’internaute est à priori un contrevenant.

Nous participons donc déjà, à travers l’achat de chaque CD-Rom, de chaque CD-audio, de chaque DVD-Rom et de chaque DVD-Vidéo à compenser l’argent que ces sociétés estiment perdre par le seul fait des téléchargements de MP3, cette contribution ayant été jugée unilatéralement insuffisante, se poursuivra donc avec ces nouvelles taxes sur les clefs USB et les disques durs. Or la copie numérique est quasiment gratuite; C'est donc bien que le Capitalisme organise la pénurie, puisqu'il cherche à bloquer la copie.

Aujourd’hui, les majors américaines hollywoodiennes et Microsoft oeuvrent pour la mise en place de nouvelles méthodes visant à empêcher la copie privée des futurs DVD (Blue-ray DVD et HD-DVD). Mais cette fois-ci, non contents de toujours violer le droit du Peuple à la copie privée pour un usage familial, pour une redistribution libre du Savoir et de l'Information, ces messieurs fomentent le projet de rendre votre matériel informatique et hifi obsolète pour stimuler la consommation. Non ??? Si. Si. Et encore si !


Comment faire comprendre que si nous ne nous faisons pas les complices de ceux dont nous condamnons les actes, rien n’est possible ?

Que se passera t-il si nous prenons la décision, à partir de maintenant, de ne plus acheter de DVD de films américains ni d’aller voir ces films américains au cinéma, et cela jusqu’à ce que l’ampleur du mouvement soit telle que les médias s’en fassent le relais ?


Dans un monde occidental mercantilisé à outrance, où même le droit de polluer se joue en bourse et peut vous enrichir, il est bon de ne pas perdre de vue, que nous, consommateurs, qui sommes en fin de chaine, avons un pouvoir colossal: celui de ne pas acheter américains !


Lien de l'appel altermondialiste

2 Comments:

Enregistrer un commentaire

<< Home