Pour un Autre Monde

vendredi, juillet 15, 2005

La lutte pour UN AUTRE MONDE est possible !

Le mouvement du 29 Mai s'emplifi, et Chirac à Peur, oui, Peur du Peuple.

C'est pour cela que certain lance des textes d'une poésie et d'une inteligence profonde pour lutter contre l'Occidentalisation du Monde, contre la Société de Cons-Somation, contre le Racisme du Nord et son exploitation du Tier-Monde..
Si vous le voulez, tout est possible !

C'est vraiment un texte Anti-libéral magnifique

4 Comments:

  • Ce texte complet mérite les "Félicitations du jury" du bac du XXIème siècle.
    Mais quelle angoisse alors que la pauvreté va bientôt remettre de l'ordre dans la vie de tous possédants de cartes bancaires.

    Mais pourquoi cette tête solide et généreuse n'invite-elle pas à la fête ? Cause ou conséquence? Normalement la contestation amène la récréation, ...tion, ...tion. Là pas d'appel aux réjouissances. Ou alors il est malade et il a été mal soigné par notre sécurité sociale. C'est rare! Espérons que ça s'arrangera vite pour lui.

    Pour ma part, je crois à la civilisation des loisirs et de la culture. Le profit ne fait pas loi, ni foi. Ce siècle est spirituel et industriel : j'ai donc montré à mes enfants les travaux du tramway parisien et le feu d'artifice franco-brésilien de Bertrand Delanöe. La vie est la plus forte, quand elle est raisonnée. C'est pourquoi mes enfants sont en bonne santé.

    By Anonymous Agathe, at vendredi, 15 juillet, 2005  

  • Le fait de cerner les problèmes, c'est déjà 50% du boulot d'effectué. Si tu ne te poses pas les bonnes questions, tu n'auras jamais les bonnes réponses. Donc, il faut prendre le temps de poser les bonnes questions.


    On devrait "voter" plusieurs fois par semaine, et sans connaitre forcément le sujet. Déja qu'on entend que les députés, dont c'est un peu le boulot, votent des lois surs des sujets qu'ils maitrisent pas forcément, alors je ne vois pas pourquoi le peuple ne pourrait pas voter directement, lui. Pour prendre l'exemple du budjet, je me sens parfaitement capable de déterminer des pourcentages réparissant le budjet de la manière qui me plairait.


    On pourrait sans doute imaginer des systèmes plus efficaces, genre seuls ceux qui sont concernés votent. De plus, pour donner son avis, à mon avis, il n'est pas nécessaire de se rendre dans un bureau de vote toutes les semaines. On pourrait imaginer qu'il se crée dans les villes (et à proximité de tous) des centres de concertations où seraient programmées régulièrement (plusieurs fois par semaine) des réunions traitant de problèmes du quotidien (insécurité, aides, éolien, ...), où l'on pourrait se rendre, s'informer et s'exprimer librement. Où le résultat de ces réunions serait compilé au niveau national et serait pris en compte par celui qui prend les décisions. Pour moi, cette idée me plait, elle me permettrait de m'exprimer sur tous les sujets. Au lieu d'aller voter tous les 2 ans pour des politiques générales floues et changeantes.

    De plus, je trouverais ça très bien ces réunions dans le sens où elles permettraient un échange d'information et d'idée entre tout le monde. Car en ce moment, à part se faire une opinion en regardant le journal de 20h (tout le monde n'a pas envie de lire le journal, et on ne peut pas forcer tout le monde à le lire), donc à part se faire une opinion en regardant le journal de 20h tout seul dans son coin, avec seulement 1% des paramètres permettant de bien cerner le problème, je ne m'étonne pas que beaucoup pensent de travers.

    Sinon on peut imaginer des nouveau moyen de lutte :

    - que se passerait il si 20% des salariés en poste à paris refuseraient de prendre le metro entre 7h et 9h, et arriverait comme bon leur semble ( il y a des RER jusqu'à 00h30 en départ de Chatelet ) ?

    - que se passerait il si 10% des salariés en poste demanderaient d'être payé uniquement en liquide et qu'ils refusent de le mettre sur un compte en banque ?

    - que se passerait il si tous les jours 1000 chomeurs différents iraient s'assoir durant une demi journéeen cercle autour du palais de l'élysée et/ou sur la place bauveau ?

    - que se passerait il si 10% des salariés ayant un compte en banque fermeraient leurs comptes ?

    - que se passerait il si plus personne ne se promenne avec une pièce d'identité ? ( je rappelle qu'il n'y a aucune obligation d'être en possession d'une pièce de ce type )

    - que se passerait il si 10% des titulaires d'une carte de paiement ne l'utilisaient plus pendant 1 an ?

    - que se passerait il si pendant une journée ( genre un samedi ) personne ne fasse un quelconque achat en magasin ?

    Pour y arriver, il faut se bouger ...

    By Anonymous Anonyme, at vendredi, 15 juillet, 2005  

  • Cher Charles,
    "Anomyme" lance des idées entousiasmantes mais hélas, il reste du monde à convaincre : je viens de découvrir un texte ignoble sur Marx qui est en ligne depuis plus d'un an. On a beau savoir que les fonctionnaires et les militants des associations sont surchargés, il me semble que ce site devait déjà être fermé pour sauver la tolérance.
    http://www.paxeuropa.com/traitrefr2.htm

    "LES TRAÎTRES SONT PARMIS NOUS
    Le collabo «à la française» est difficile à définir au premier abord. Comment reconnaître un collabo ? (...)
    Après tout, peu importe que Marx n'ait rien inventé ! Lénine, Trotsky (à ne pas confondre avec le tristounet de Matignon), Staline, Mao et compagnie s'en sont chargés pour lui. Bilan : 100 millions de morts. Voici donc l'héritage du nain de jardin et de ses amis partis vendre du muguet pour renflouer les caisses d'un parti totalement acquis aux hordes de «jeunes». (...)"

    Et moi qui croyait que la droite avait enfin reconnu le génie de Marx et était à peu près honnête sur les questions scientifiques. Il reste encore beaucoup à enseigner, d'autant que la recherche économique a été poursuivie par de grands hommes politiques de gauche, plus vivants que leurs opposants. Nous qui comprenons Marx, nous avons vraiment un devoir d'éducation et de dialogue envers tous les Français. Malgré les bons résultats au bac, il faut continuer à lutter contre les classes surchargées, la discrimination et le racisme afin d'appliquer au plus grand nombre les méthodes modernes de partage des richesses. Et là, pas question de chômer, cher Anonyme!

    Au fait, La banque de France a depuis des années éloigné des cartes de paiement plus de deux millions d'interdits bancaires, soit plus d'un an, par roulement. Cela a-t-il valeur d'expérience selon vous ?

    By Anonymous Agathe, at vendredi, 15 juillet, 2005  

  • Great Blog! I have a rental car houston related Site.
    Maybe you have a look.

    By Blogger stony, at lundi, 10 octobre, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home