Pour un Autre Monde

lundi, février 21, 2005

Lebovitch, seconde tentative

Rien ne marche avec Lebovitch. En plus, comme les travaux ne commençaient pas, Lévy, Rosenblum et Zéboulon sont retournés plus ou moins dans leur bureau. J'ai donc pris la décision d'engager un contractuel arabe pour aider Lebovitch. C'est la première fois, car je n'en ai jamais trouvé d'assez diplômé pour les postes à pourvoir. C'est bien la preuve des discriminations qui infestent notre société, et dont ils sont les victimes principales. Mais cette fois ci, pour rétablir l'égalité, je crée le poste ; Donc je vais définir les critères d'embauche, et faire passer les entretiens. L'idée bien sur, c'est de voir comment Lebovitch réagira face à la survenue de l'Autre.
J'en ai rencontré quelques-uns uns. Certains ont un drôle d’accent du fait de leur exclusion. Le plus étrange, c'est que l'un d'entre eux m'a dit qu'il lisait Balzac. Pourquoi lit-il Balzac ? Je ne dis pas que Balzac soit un fasciste pur et dur, mais enfin il fait un éloge permanent de l'Argent et de la Bourgeoisie assez suspect. Et surtout, je ne comprends pas comment cela peut intéresser un jeune. Je veux dire qu'avec tous les efforts de l'Etat pour favoriser l'émergence d'une Culture Populaire, festive et Jeune, qu'elle peut être pour ce jeune homme issue de l'immigration l'intérêt de lire Balzac ?? Au pire, s'il veut absolument lire, Zola, ca c'est un écrivain socialement engagé. J'ai toujours aimé Germinal. La description grandiose des mineurs, des ouvriers, de leur combat pour la dignité, c'est magnifique, bouleversant. Surtout quand on sait que des choses pareils pourraient, hélas, se reproduire si nous n'y prenons pas garde. Qu’elles ont lieu même, sous une forme atténuée mais réelle, encore dans ce pays. Mais qu'elle peut bien être le message social de Balzac ? Quelle prise de conscience peut-il apporter à un jeune ? Tous ces marchands, ces boutiquiers, ces hommes d'affaires, ces politiciens pourris, est-ce cela que nous voulons donner en exemple à la jeunesse de notre pays ? Car enfin Balzac, c'est l'Argent Roi ! Rien qui forme une conscience de classe et puisse l'amener à combattre pour la Justice. En plus, s'il commence avec Balzac, où va-t-il s'arrêter ? A Proust, cet ignoble propagandiste de la Bourgeoisie ? Vraiment, je trouve ce jeune homme étrange. Sans compter qu'il ne semble pas être particulièrement intéressé par les Milles et une Nuits, Chef-d’oeuvre Universel de sa Culturel Natale (Traduit par Galland en GF : les traductions modernes sont vraiment vulgaires). Enfin bref, je ne l'ai donc pas engagé en raison de son acculturation suspecte et de ses valeurs de Droites probables.
D'ailleurs, il avait moins besoin que d'autre d'un emploi, et mon but était aussi un but humanitaire. J'ai trouvé un jeune qui correspond parfaitement à mes critères. C'est son premier emploi, il à un niveau scolaire de quatrième, au chômage depuis, et il est parfait pour Lebovitch. Il commence aujourd'hui et signera son contrat dans 3 mois -administration oblige. Je pense que je vais pouvoir en faire quelque chose. Je l’ai d’ors et déjà inscrit d'office à toutes les formations disponibles chez nous.

6 Comments:

  • C'est con qu'en plus il ne soit pas aveugle, pédé et un peu handicapé moteur... Tu aurais pu aller voir Borloo et récupérer une médaille !

    Ah quel concentré tu fais. Chapeau. Ton blog est le blog d'extrême droite le plus efficace que je connaisse.

    Si on avait rien au départ contre la "discrimination positive" une fois que tu as expliqué tout ça plus de doute... on sort son revolver et on votre JMLP.

    Merci à toi camarade, la cause identitaire te devra beaucoup.

    By Anonymous Anonyme, at lundi, 21 février, 2005  

  • Je ne comprends rien de ce que tu dis.
    Je me suis juste appuyé sur :

    "Renouvellement démographique de la fonction publique de l'Etat : vers une intégration prioritaire des Français issus de l'immigration ?

    Gwénaële CALVES
    FRANCE. Direction générale de l'administration et de la fonction publique

    "Il n'y a pas assez d'enfants d'immigrés dans la fonction publique de l'Etat" : ce constat est le point de départ de la réflexion de l'auteur du rapport, Gwénaële Calvès. Après avoir identifié les personnes concernées ainsi que le fond du problème, l'auteur précise les objectifs poursuivis par la volonté d'intégration des Français issus de l'immigration dans la fonction publique : "renforcer le rôle essentiel joué par la fonction publique en termes d'intégration et de promotion sociale" ; "inscrire la politique de recrutement de la fonction publique dans le cadre d'un objectif général de lutte contre les discriminations [...] et de prévention et de lutte contre les exclusions" ; faire en sorte que "le service public soit davantage à l'image de la population". Se référant à l'utilisation de la discrimination positive dans la fonction publique à l'étranger, l'auteur étudie les enjeux de son application en France (élaboration d'un programme de discrimination positive en trois étapes, régime juridique des mesures appliquées). Notant que l'instauration de la discrimination positive se heurte, en France, au principe d'égal accès aux emplois publics, l'auteur présente des solutions parmi lesquelles l'intensification des mesures de discrimination positive territoriale ou encore des mesures de lutte contre la surqualification des candidats aux concours de la fonction publique."

    Consulter le rapport 598 Ko /


    C'est quoi cette histoire de "cause" identitaire ? Nous avons tous une identité !

    By Blogger Charles Legrand, at lundi, 21 février, 2005  

  • Cher Charles, il y a des diplomés qui ne savent pas lire les diphtongues et beaucoup plus qui ne savent pas écrire. Leur "diplôme d'études supérieurs" les rend insupportables de vanité et de frustration, donc leurs rapports avec Lebovitch auraient été beaucoup plus riches. Mais, c'est vous le chef.
    Cela rapelle cette phrase de Françoise Giroud, (à peu près) les femmes seront égales aux hommes lorsque l'on embauchera des femmes incompétentes à des postes de responsabilité. Il y a longtemps que la fonction publique a réalisé ce défi, sans modifier ses concours et ses pistons. Elle doit pouvoir en faire autant pour les gens de couleurs sans modifier ses méthodes de recrutements. Vous trichez en rabaissant le niveau à un "4ème officiel", il aurait été beaucoup plus fort de recruter un niveau 2nde officiellement diplômé et inapte (mal élevé, aucun stage sérieux, ni tableur, ni séjour linguistique...) ça ne manque pas.
    Tant pis pour vous, vous avez perdu une bonne ocasion de vous amuser aux frais du contribuable.
    Agathe

    By Anonymous Anonyme, at lundi, 21 février, 2005  

  • Tout à fait d'accord avec tes remarques sur Balzac, Charles, je crois qu'il faudrait faire lancer une pétition par les élèves afin de l'expurger des programmes scolaires. Mais il y en a un autre, particulièrement dangereux et qui exerce une fascination souvent morbide et incompréhensible sur la jeunesse: Baudelaire. Cet infâme scribouilleur pue la bondieuserie à plein nez, et quand on a lu correctement ses poèmes en prose ou ses carnets, on voit à quel point il est fasciste, raciste, misogyne, anti-démocrate. Les "fleurs du mal", ouais, les pissenlits de pétain, les bleuets fachos, les coquelicots de la réaction! A bas Baudelaire!
    Nick L.

    By Anonymous Anonyme, at lundi, 21 février, 2005  

  • Bien sûr que nous avons tous une identité, et je dirais même plus : nous avons tous une identité métisse car nous sommes tous des métis.

    -----------------------------
    D'un geste du bras, je vous fais le salut multiculturaliste

    By Anonymous Métissage Power, at jeudi, 24 février, 2005  

  • NICK L. nous fait un numéro extremment drole! on en rit aux larmes!

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 02 mars, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home