Pour un Autre Monde

jeudi, mars 24, 2005

Abou Nawas symbole de tolérance

Je feuilletais des livres de littérature de niveau Bac pour évaluer où en était l'enseignement réel de nos jeunes, quand parmit les L’éloge des transports en commun (Hachette LL. P. 114) et autres Inventez trois slogans à la gloire d’objets ménagers. Vos réponses favoriseront indirectement l’image du mari au foyer   (Magnard MP., p. 50), je suis tombé sur un Transformez ces titres d’œuvres littéraires en cherchant à inverser leur signification. Ex. : Le Misanthrope -> Le Philanthrope : L’Ecole des Femmes – Le Père Goriot – La Peau de Chagrin – La Condition Humaine – Dom Juan – La Porte Etroite. (Nathan M, p. 183). Or je remarque immédiatement que seul des oeuvres Occidentales sont dans cette liste. J'ai vérifié dans les index. Rien sur les littératures "exotiques". Or ce n'est pas avec cette censure que l'on va faire progresser la cause de l'Immigration et du Métissage, la cause de l'Anti-Racisme. C'est aussi qu'il y a un secret à cacher :


Pendant qu'en occident on brulait des prétendue sorciéres pour un oui ou pour un non -et surtout pour un non, le monde Arabo-Musulman était lui en avance de 1300 ans pour la tolérance à l'égard des homosexuels. Il est bon que cela se sache.
Ainsi le poête Abou Nawas est-il le symbole de la tolérance Musulmanne de l'Islam de Lumiére que certain refuse de voir aujourd'hui par Racisme, Xénophobie ou ignorance.

Abou Nawas (757-815) est considéré jusqu'à nos jours comme les plus talentueux des poètes arabes. Dés son jeune âge il a été attiré par l'amour masculin. Sa grâce et sa beauté physique lui font découvrir l'amour des hommes mûrs. Son cousin, attiré par cette beauté, n'hésiterat pas à le prendre sous son aile pour lui faire découvrir ce monde où rimes et caresses se côtoient. Plus tard il deviendra à son tour amateur passionné des Pages et des éphèbes.
"L'homme est un continent, la femme est la mer. Moi j'aime mieux la terre ferme"


Me Tuera-t-il

Ses larmes coulent sur les roses de ses joues
parce que je l'ai embrassé à l'improviste.
Mais quand je lui tendis un verre, déjà ivre,
il défit sa ceinture en faisant un mou.
Malheur à moi, quand il sortira du sommeil
de l'ivresse! Me tuera-t-il à son réveil?
Pour, des yeux, me punir de sa mésaventure?
N'ai-je pas dérangé le nœud de sa ceinture?




Pour l'amour d'un Chrétien


De bon matin, un faon gracieux me sert à boire.
Sa voix est douce, propre à combler tous les vœux.

Ses accroches cœurs sur ses tempes se cabrent.
Toutes les séductions me guettent dans ses yeux.

C'est un Persan chrétien, moulé dans sa tunique,
qui laisse à découvert son cou plein de fraîcheur.

Il est si élégant, d'une beauté unique,
qu'on changerait de foi - sinon de Créateur -pour ses beaux yeux.

Si je ne craignais pas, seigneur, d'être persécuté par un clerc tyranique,
je me convertirais, en tout bien et tout honneur.

Mais je sais bien qu'il n'est qu'un islam véridique



"De toute chose on a fait un couple. Puisez-vous vous en souvenir"
(Extrait du Coran, Sourat 51,Adh-Dhâriyât, verset 49)


Amour Imberbe

Je regarde hamdâne et dis à mon ami
"Cela fait bien longtemps qu'il me l'avait promis

de ne laisser pousser sa barbe
qu'à condition de laisser glabre

son entrecuisse. Souviens-toi de sa splendeur,
du temps heureux de sa jeunesse en fleur.

quand sa beauté lui gagnait tous les cœurs.
Mais après tout, que sais-tu d'avouable.





Pour certaines branches de l'islam, c'est l'émission du sperme qui détermine l'acte sexuel plus que la pénétration elle-même car c'est le sperme qui contient les germes de vie et c'est lui qui assure la continuité de cette harmonie de Création. Mais étant donné que l'acte homosexuel n'est pas susceptible d'engendrer la vie, il est tolléré. D'ailleur seuls sont considérés comme homosexuels les partenaires passifs, alors que les actifs développent une forte réputation de virilité débordante qui leur apporte la considération et l'estime des autres. Hélas, aujourd'hui le modèle occidental tend à disqualifier cette Culture de tolérance. Toujours est-il que cela réduit à néant les vociférations sur l'Homophobie prétendu des Musulmane.



Citons les propos de ce sympathique Beur, Homosexuel et Musulman, qui prouvent bien la liberté de moeurs qui régne dans cette communauté :
"Je confirme que les rapports entre les hommes sont bien répandus. Mais il faut savoir que chez les Maghrébins les "relations" sexuelles entre des personnes de même sexe, et qui commencent très tôt dans l'enfance (entre enfants), représentent tout simplement une étape de la "découverte" de "La" sexualité. Ces "jeux" continuent durant l'adolescence. Ils prennent parfois une forme de narcissisme et d'exhibitionnisme derrière laquelle se cache une recherche de confiance en soi et d'affection. Ainsi, les rôles d'actif et de passif ne sont pas généralement distribués auparavant, mais le contact prend la forme d'un "duel" dont l'objectif est l'affirmation de sa "supériorité". On en sort vainqueur ou vaincu. C'est pourquoi ces relations sont cachées par la famille étant donnée l'idée qu'on se fait de la virilité mais elles restent néanmoins très répandues. On ne peut pas prétendre que cette "sexualité" s'apparente à "l'homosexualité" ni même à la "bisexualité" mais elle peut avoir une influence sur les choix de la personne concernée ultérieurement. Donc il est évident que dans la majeure partie des cas , ces personnes considèrent de n'avoir vécu qu'une expérience "Normale" qu'ils apparentent à la fin à " l'insouciance de l'adolescence". Ils se destinent donc à une vie plutôt hétérosexuelle dont l'aboutissement normale est le mariage. Je ne sais pas s'il y a des statistiques fiables mais d'après ce que j'ai constaté la plupart des "garçons" ont passé plus au moins par ce stade (je dirais beaucoup plus que la moitié). "

21 Comments:

  • Très intéressant Charles.

    Seulement dommage que tu limites cette tolérance inhérente aux orientaux à un passé lointain, or :

    Encore dans le années trente nous pouvions lire sous la plume de Suzanne M. égérie des poètes-résistants surréalistes en voyage en Tunisie :

    "L'homosexualité j'en avais déjà entendu parler, et nos premières promenades dans l'oasis me prouvèrent que ce n'était pas tellement un vice extravagant et à peine caché, ici presque normal.
    Je croisais journellement des Arabes à barbe blanche bras dessus bras dessous avec de jeunes éphèbes, une fleur de jasmin sur l'oreille."

    Dois-je rappeller qu'à cette époque en Allemagne nous commencions déjà à découper des triangles roses et qu'Hitler accédait au pouvoir !!

    Reinhard (Freiheit !)

    By Anonymous Anonyme, at jeudi, 24 mars, 2005  

  • Ces vers sont d'une beauté... Toutefois je pense que la traduction française doit nuire à ces poèmes car l'arabe est une langue beaucoup plus gracieuse et chantante.
    Pourquoi l'éducation nationale a t elle occulté ce doux poète?
    Abou nawas est un argument de plus pour affirmer que l'islam c'est la paix, la tolérance, la liberté, la culture... Ceux qui critiquent les musulmans ne sont que des fachos xénophobes et ignorants!
    No pasaran!!!
    Anne

    By Anonymous anne, at jeudi, 24 mars, 2005  

  • Tu te fous de la gueule de qui, Legrand? Des Arabes? Des musulmans? Pourquoi? Qu'as-tu contre eux? Que t'ont-ils fait?

    By Anonymous Anonyme, at jeudi, 24 mars, 2005  

  • "Seulement dommage que tu limites cette tolérance inhérente aux orientaux à un passé lointain,"

    Mais non, mais non : lire le témoignage contemporain à la fin. Ces gens sont tout a fait ouvert et n'ont aucun probléme de sexualité encore aujourd'hui.


    " Tu te fous de la gueule de qui, Legrand? "

    Je ne comprend pas; Ou vois-tu que je me moque de qui que ce soi ???

    By Anonymous Anonyme, at jeudi, 24 mars, 2005  

  • Abû Al -'Atahiyah
    "Son nom au complet est Abû Ishâq Isma'îl ibn Qâsim al ' Anazi. C'est un poète arabe qui est né à Kûfa en 748 et qui est mort à Bagdad vers 828. Avec ses poèmes, il a peint le destin de l'homme et ce, d'une manière pessimiste. Il a été le premier poète arabe du désert à délaisser le style conventionnel et à utiliser un langage plus simple et plus libre. Parmi les thèmes abordés dans ses premiers poèmes, nous retrouvons l'érotisme. "
    Encore un bon exemple de liberté et de progres propre aux arabes. Ce ne sont pas les européens, ces cathos réactionnaires qui auraient osé "délaisser le style conventionnel et à utiliser un langage plus simple et plus libre", et encore moins aborder l'érotisme.
    Ce que je constate en lisant les assaillants de Charles, c'est qu'il est vraiment difficile d'être socialiste dans un pays de droite. Nous somme sans cesse critiqués négativement pour nos idées, montrés du doigt par les médias, pourchassés comme sous le McCarthysme, c'est un acte de résistance d'étre de gauche aujourd"hui.
    No pasaran!!!
    Anne

    By Anonymous Anne, at jeudi, 24 mars, 2005  

  • c kler
    C tro vrai ce ke tu dis
    @@@@@@@@@BOMB A@@@@@@@@@@@@@@@@
    KAID

    By Anonymous Anonyme, at jeudi, 24 mars, 2005  

  • c kler c tro d'la balle c tro bi1.
    c tro 1Tréssan. c tro vré !

    By Anonymous Anonyme, at jeudi, 24 mars, 2005  

  • Les charmes de Bagdad sont-ils supérieurs aux délices de Capoue, s'interrogerait le premier Sociologue compétent! En effet on est à même de se pencher sur l'étude des Multisexualités riches qui ont prévalu dans des sociétés supérieures à la nôtre. Merci Charles pour cette Anthropologie Positive...

    Je n'avais jamais vu ainsi la multitude débordante de Testostérone qui caractérise les sympathiques jeunes Beurs devisant gaiement dans un brouhaha exotique à Châtelet-les-Halles. Ils prennent désormais l'autre visage plus riant de Caressants Enfants du Soleil Métissés au milieu de cette foule triste, blâfarde, blanche, hétérosexuelle et raciste.

    -------------------------------
    D'un geste du bras, je vous fais le salut multiculturaliste

    By Anonymous Métissage Power, at jeudi, 24 mars, 2005  

  • Enfants du soleil ! oui c'est exactement ça.

    @+

    By Anonymous Léni, at jeudi, 24 mars, 2005  

  • bien sûr, la sexulité est plurielle. ce qui est intéressant ici, c'est de renvoyer l'occidental à ses propres fondements. Alors qu' Abou Nawas se faisait le chantre de l'ouverture à l'autre, les occidentaux vivaient dans des huttes et considéraient l'homosexualité comme "anormale" (mais qu'est-ce que la norme?) voire "amorale" (car les chrétiens sévissaient déjà, avec leur morale bourgeoise et haineuse). il y a donc dix siècles d'avance dans le monde arabo-musulmans. et pour les porgressistes, dix siècles d'attente avant mai 68, et la libération sexuelle. mais une libération fragile fac à l'ultra-droite réactionnaire et catho.
    Soyons vigilants.
    M. Jihesse

    By Anonymous Anonyme, at jeudi, 24 mars, 2005  

  • C'est bien Charles, tu évolues dans l'humour c'est très bien! tu deviens de plus en plus polyvalent! dommage que tes satires se limitent au monde musulman, il y a plein de gens qui méritent que ta plume caustique les ridiculisent....Continue j'aime bien, je ris!

    By Anonymous Anonyme, at jeudi, 24 mars, 2005  

  • Et oui la philosophie, les maths mais aussi la poesie...

    Mollah Kévin

    By Anonymous Anonyme, at jeudi, 24 mars, 2005  

  • Les philosophes grecs avaient, nous sommes obligés d'en convenir quelques longueurs d'avance sur le sujet.
    L'Eglise nous a maintenu dans l'obscurantisme en refusant de remettre en cause le monde aristotélicien.
    Par contre elle a refusé cette ouverture d'esprit entre autre des grecs.
    Encore une preuve de l'intolérance et d'obscurantisme.
    Je rappelle que notre Eglise est toujours contre!
    Je pense que ce retard est rattrapable et si on s'y met rapidement, notre société doit pouvoir faire un bon en avant au moins aussi important que la mise en place de la sécurité sociale et l'invention des 35 heures.
    Pourquoi pas des JO multisexuels ?

    By Anonymous che2leretour, at jeudi, 24 mars, 2005  

  • Ouais enfain les grecs c'es des gros nazie, aristaute autand que les autres

    François Franck

    By Anonymous Anonyme, at vendredi, 25 mars, 2005  

  • ah!sodome et go!maure

    aiz,rue de la pompe(16eme),eh oui!

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 30 mars, 2005  

  • je te tiens ,tu me tiens par la grosse quiquette ,le premier qui rira aura une tapette!

    dominique,nique,nique

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 30 mars, 2005  

  • "je te tiens ,tu me tiens par la grosse quiquette ,le premier qui rira aura une tapette!"

    vos fantasmes machistes (grosse quiquette) et homophobes ("tapette") ne vous grandissent pas. la sexualité n'est pas affaire de taille ou de performance (et pourquoi pas de rendement!!!) : vous devez vraiment être de droite pour tout ramener à la rentabilité

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 30 mars, 2005  

  • l'analyse que vous avez faite de mon petit article met en évidence , chez vous,un probléme d'ordre sexuel qui me parait insurmontable...oui,c'est bien le mot.bon courage ,mon garçon ,si j'ose dire!!!

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 30 mars, 2005  

  • N'importe quoi cette islamophilie

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 22 juin, 2005  

  • Il me semble que vous occultez un point important.
    Les pratiques homosexuelles dans la société musulmane n'ont jamais conféré à leurs adeptes un statut social particulier.
    Le structure sociale de base dans l'islam reste la famille traditionnelle avec une femme, un homme et leurs enfants.
    Donc je ne pense pas que vous puissiez récupérer le modèle musulman pour faire progresser votre lutte en faveur de l'homosexualisation de la société (pacs, mariage homosexuel, adoption d'enfant,...)

    Ferdinand Morlan

    By Anonymous Anonyme, at jeudi, 23 juin, 2005  

  • "Les pratiques homosexuelles dans la société musulmane n'ont jamais conféré à leurs adeptes un statut social particulier. Donc je ne pense pas que vous puissiez récupérer le modèle musulman pour faire progresser votre lutte en faveur de l'homosexualisation de la société"


    Merci de ces précisions culturelles effectivements importantes.

    By Blogger Charles Legrand, at samedi, 09 juillet, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home