Pour un Autre Monde

mercredi, novembre 17, 2004

Amen

Un ami professeur d'histoire-géo m'a prêté le film "Amen" qu'il utilise pour illustrer ses cours. Comme il était diffusé sur TF1 dimanche dernier, j'ai d'abord refusé. Car TF1, on sait bien dans quel camp ils sont. Mais à mon grand étonnement, mon ami prof m'a expliqué que c'était un très bon film, car il dénonce les crimes de l'Eglise pendant la seconde guerre mondiale. J'ai donc accepté malgré mon emploi du temps chargé ; La Shoah reste toujours un sujet d'actualité médiatique et un devoir de mémoire.

C'est un film documentaire qui dénonce l'église qui n'a rien dit.
Pie XII savait et s'est tu, et il s'est tu parce que c'était un "politique" obnubilé par la menace communiste, obnubilé par la survie de sa propre Eglise et de ses intérêts mesquins et peut-être, un peu, aussi, parce qu'il était raciste et antisémite.
Ce silence assourdissant prouve bien que les chrétiens soutenaient plus ou moins Hitler ; En tous cas ils ont d'abord cherché à sauver leurs peaux. Etrange pour des gens qui ne rêvent que de martyres toute la journée. Ils pouvaient parler, et ils se sont tu ! Moi j'aurais été à leur place, j'aurais parlé bien sur. Et suis bien certain que tout autre membre du camp progressiste aussi. D'ailleurs la preuve en est que, toutes proportions gardées, nous avons toujours dénoncé les crimes de Pinochet.

On fait bien de diffuser ce film dans les écoles. C'est une exigence éthique de devoir de mémoire que doit cultiver la République. Il faut mettre en garde les jeunes contre les curés, et les éduquer à l'acceptation de l'Autre dans sa différence. Les prévenir de l'influence néfaste de l'Eglise sur les affaires intérieures françaises, et leurs apprendre les vertus du multiculturalisme. N'oublions pas que l'Eglise veut s'approprier les esprits. Dire que "dieu existe, venez à la messe tous les dimanches, et donnez-nous des euros, vous irez au ciel", ça permet de contrôler les gens. Il faudrait interdire le catéchisme aux moins de 18 ans, parce que c'est un viol de conscience. C'est tellement plus sain de baser ses valeurs propres sur son propre jugement que sur un hypothétique jugement divin. Je préfère penser par moi-même, garder mon esprit critique, mon droit à l'insolence et à l'impertinente et faire mes propres choix que d'être dicté par une espèce de morale à 2 balles qui refuse les acquis de Mai 68. Oui, c'est mentalement plus sain que cette religion manichéenne, qui refuse, en plus, de se métisser. Sans ajouter le rôle que joue la religion aux USA, où elle a fait roi Bush. Bref, la religion est mauvaise car elle trompe le populo en l'éloignant de l'exigence de Justice Sociale et donc de la défense des Services Publics, c'est à dire de l'égalité réelle qui est au cœur de notre société.

4 Comments:

  • ma parole Lepetit, t vraiment kun abruti de Lepeniste a la solde des nazis et des islamistes réunis, fils de khatal va

    By Anonymous Anonyme, at dimanche, 30 janvier, 2005  

  • Je ne suis pas quelqu'un d'exceptionnel, ni de médiocre, tout ça pour dire que je ne détiens pas la vérité...Pendant longtemps, j'ai pensé que la shoah, s'il est inadmissible de dire qu'elle n'a pas existé, reste un élément du passé, une page de l'histoire et que finalement, les gens qui en avait souffert n'étais plus de ce monde...J'avais même dévellopé le sentiment que le souvenir de la shoah pouvais "profiter", "justifier", certains comportement politique, en Israel notament. Bref, bien que n'étant pas un hystérique mystique fan du moyen-âge et fasciné par Hitler, je suis devenu trés légèrement anti-sémite. Trop...Je ne saurais compter les inombrables défauts qui font de ma personnalité un agregat qui peut se trouver chez mes compagnons terrien, mais je sais que j'ai une qualité : je cherche à comprendre ! Alors, au lieu de tourner le dos à l'histoire, de me dire que finalement, la shoah, c'était pas mon problème, j'ai lu, relu, visionné, écouté des tas de livres, film, émission, pendant des années. J'ai compris, en tout cas, je suis sur la bonne voie, celle de l'humanité, (au sens noble). Symboliquement, la scène du film "Amen" ou une femme descend du train, et on apprend que son bébé est mort, cette scène constitue, pour moi, l'eveil définitif de ma conscience. Paece que être Juif, je ne peux pas savoir ce que s'est, avoir une histoire de peuple esclave pendant 5000 ans, je ne peux pas savoir ce que s'est non plus,Mais un bébé je sais, maintenant. Bien sûr les images de tout ces pauvres gens, tué par les nazis m'ont attristé, comme tout un chacun, mais là j'ai compris que l'on parlait de la mort, la vrai, la moche, celle qui ne peut vivre que par l'absence de Vie.
    J'ai compris une chose aussi, que l'église catholique s'est toujours écrasé devant le plus fort quel qu'en soit le prix, même le dénie de sa valeur la plus essentielle la vie
    Je ne peux pas croire que, si de tel évènement se reproduise, elle n'agisse pas de même. Je me méfie de l'appareil écclésiaste. Je crois en Dieu, mais pas en l'église. Je crois en l'Humanité car si un seul d'entre nous tente de faire bien (notez que je n'ai pas dit "le bien", trop subjectif),si l'un d'entre nous veut le bonheur de son voisin alors tous, nous serons magnifiés...Nous n'avons besoins d'aucune église pour ça.

    By Anonymous Caecus, at mardi, 03 mai, 2005  

  • Trés beau témoignage.
    "Je crois en l'Humanité car si un seul d'entre nous tente de faire bien alors tous, nous serons magnifiés..."
    Bravo !

    By Blogger Charles Legrand, at mercredi, 04 mai, 2005  

  • Je suis catholique pratiquant, inutile de dire que je pense différement que vous sur ce sujet, mais je respecte votre opinion. Ce n'est pas cela qui me choque.
    M Legrand, a quoi vous sert votre esprit critique si c'est pour faire des jugements aussi simplistes que "Car TF1, on sait bien dans quel camp ils sont"; comment expliquez vous, alors, qu'ils aient passé Amen. TF1, ils sont dans le camp du fric, or ce film eut du succés et je m'étonne, qu'en homme avertit, vous n'ayez pas compris le réel message de ce film dès qu'il est sortit, la polémique était pourtant vivante. Enfin, bien sur, l'église à fait des erreures, comme toutes les institutions, mais vous oubliez qu'elle a aussi produit des bienfaits. Vous dites ' Ils pouvaient parler, et ils se sont tut, moi j'aurais parlé bien sûr.". Ne trouvez vous pas que c'est facile de dire, vous, bien à l'abris en temps de paix, derrière votre écran; "j'aurais parlé". Je n'en suis pas si sûr. Vous avez dénoncé les crîmes de Pinochet, c'est bien, mais ne vous sentez pas trop fièrs, Pinochet sévissait au Loin de vous, qui étiez en France, bien en sécurité. Les chrétiens, eux, n'étaient pas comme vous des spectateurs de l'histoire, et si ils n'ont pas été des héros ( quelques uns le furent malgré tout), vous ne l'auriez peut être pas été non plus.
    Je voudrais ajouter que ce qu'il y a de commun dans tout vos textes, monsieur, c'est cette même facilité avec laquelle vous prenez toutes sortes d'éléments en les connaissants à peine et en les mélangeant pour donner de l'eau à votre moulin, genre, Bush est religieux, donc la religion c'est pas bien. Vous me faite marrer avec les acquis de mai 68, vous vouliez changer le monde, vous nous donnez une terre polluée et en désordre. Vous n'arrétiez pas de traîter tout le monde de fasciste, vous ne vouliez que la paix et l'amour, et vous êtes maintenant dans tout les postes clefs, les premiers actionnaires, etc...
    Enfin tout ça pour dire que vous devriez revoir un peu vos arguments.

    By Anonymous Thomas B., at mercredi, 29 juin, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home