Pour un Autre Monde

mardi, novembre 16, 2004

Vitrines de Noël

Trés belle années pour les vitrines de noël des grands magasins. J'ai particuliérement apprécié le fait qu'elle refléte enfin une société métissée et ouverte à toute les cultures. On commencait vraiment à en avoir marre de ces créches rétrogrades d'une europe moisie. Ici toutes les traces de superstition d'un autre age ont été (presque totalement) éradiqués. Le message de Lumiére et de la Révolution est enfin compris ! Et c'est bien, car on ne voit pas pourquoi noël devrait encore être une fête religieuse : non au "petit jésus" ! Non au fanatisme ! Sans ajouter qu'on n'a pas à imposer "nos" croyances aux millions de musulmans de France. Noel doit rester laique. C'est ma conviction.
J'ai aussi aimé le fait que le pére noel, bidule yankee, à aussi disparue. Ce symbole d'une des sociétés les plus avide du monde capitaliste m'a toujours dégouté profondément. Car n'oublions pas que le pére noel est une pure création artificiel imposé au peuple par une société privée. C'est Coca Cola qui, il y a plus de 100 ans, l'a créé pour faire la promotion de son infame breuvage. C'etait vraiment transformer noel en événement commercial, et cette absurdité et terminée.
Le style général refléte donc le métissage, et c'est un enrichissement évident de la culture.
Cependant, je dois dire qu'il y a tout de même une grave apologie indirecte du travail. Est-ce vraiment ce que nous voulons inculquer à nos enfants ? Toutes ces marionettes qui travaillent dans les bois, ou des fabriques de jouets, sont une maniére de formater l'esprit des jeunes, de leur imposer l'idée qu'il n'y a pas d'autres modéles économiques possibles. Bref, c'est de la propagande ultra-libéral (probablement) inconsciente. C'est bien dommage. Espérons que l'année prochaines ce travers aura été corrigé. Vivement que les concepteurs pensent un peu plus à tout les chomeurs, aux pauvres, aux personnes seules, abandonnés, à tous les exclus, à tous les exploités, aux Homosexuels, aux personnes agées, aux Palestiniens, à toutes les minorités, bref, qu'ils pensent un peu plus, la prochaine fois qu'ils imagineront leurs vitrines, à l'esprit de noël.

2 Comments:

  • Il faut à la fois dénigrer le travail mais à la fois penser aux chomeurs qui n'ont pas de travail. Mais pourquoi, puisque le travail c'est mal, ils ne devraient pas être heureux ?

    By Blogger BugMaster, at vendredi, 19 novembre, 2004  

  • Noël, Noël, mais comment oses-tu apprécier son multiculturalisme, alors que c'est une fête religieuse, chrétienne de surcroît (rappel: les chrétiens sont par essence racistes et esclavagistes), qui tente de faire passer pour joyeux le jour où Dieu a rendu les hommes esclaves d'une superstition débile et aliénante ? Berk noël. Encore un archaïsme "culturel" scandaleux qui persiste en cet âge de Progrès et de Savoir.

    Fromageplus
    www.ublog.com/fromageplus

    By Anonymous Anonyme, at vendredi, 19 novembre, 2004  

Enregistrer un commentaire

<< Home