Pour un Autre Monde

samedi, mars 18, 2006

TOUS CONTRE LE CPE !

Le CPE, c'est Périlleux !
Les Jeunes refusent courageusement de se soumettre à ce contrat sordide où ils seront exploité pendant deux ans pour rien par des Actionnaires nauséabonds. Ils ont bien raison. Mieux vaut encore rester au chômage que d'engraisser ainsi des Patrons qui peuvent licencier à tous moment. Les étudiant ne sont pas des Kleenex ! Ce n'est pas à eux d'éssuiyer la faillite du systéme Ultra-libéral de Chirac. Ils ont avant tout une dignité, une dignité de Gauche, qui leur donne les base intellectuel pour combatre ce gouvernement de Droite.

Ce que les Jeunes veulent, c'est un CDI, et plus vite que ca ! Nous ne sommes pas aux USA ici. Ce pays est avant tout un pays humaniste, si l'on met de coté l'UMP. Tous ces Patrons qui ne pensent qu'à l'argent, et qui refusent de donner leur chance aux Jeunes parce qu'il n'auraient pas "d'expérience", ca me dégoute. Est-ce qu'on a besoin "d'expérience" pour diriger un service dans la fonction public ? Non, on passe les examens, les concoure, et ca suffit largement à être à la pointe de la modernité en matiére de gestion Sociale des collégues. D'ailleur notre Fonction Public fait l'admiration du monde entier, ca prouve bien ce que j'avance.


De toute façon, le CPE est mauvais, car il ouvre une bréche dans l'imutabilité du Droit du Travail. On ajoute un contrat de plus, pour aprés plus tard déclarer qu'il existe trop de contrats, et qu'on va simplifier tous ca. Vous imaginez bien que cette simplification sera évidement à l'avantage des Actionnaires Exploiteurs de Chinois. Les étudiants l'on bien compris. Ils sont comme les démineurs d'une armée, qui accepte de passer devant le gros des troupe pour déclencher les mines au sacrifice de leur vie : PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE ! C'est merveilleux, tant d'abnégation pour sauver nos Droits Acquis ! Ca me rappel Mai 68, quand nous aussi nous luttions contre la Société de Consomation, le fric, le Capitalisme, le confort Bourgeois, tout ca. Certes, nous avons un peu échoué sur ce point précis. Les étudiants de 2006 aussi lutte pour une vie plus simple et plus frugale, contre le Libéralisme, contre la consomation qui polue la planete. Et contrairement à nous, on peut enfin espérer que la décroissance soutenable (soutenue depuis 25 ans dans ce pays) remplira leur espoir d'une vie saine et proche de la nature. Vive les étudiants !


C'est pour ca que je vous le dis, il faut aller soutenir cette Génération Mitterand, contre le CPE, pour préserver nos Droits Acquis des griffes hideuses de la "concu-rance" entre les génération, alors qu'avant tout, nous sommes tous des Exploités (et ca, il ne faudrait pas trop l'oublier, avant de critiquer la Génération 68hard). Oui, nous, les étudiants, nous les aimons. Il faut qu'ils nous aiment aussi, tous unis ENSEMBLE contre le CPE !



Villepin, t'es foutu, Charles Legrand est dans la rue !!

Vive l'Egalité !
Préservation du Status de Fonctionnaire !
13éme mois de retraite pour tous les Fonctionnaires, comme à la SNCF !
Refus du logiciel "ECHO 715" !
La Lutte pour la Justice continue !

Villepin, t'es foutu, Charles Legrand est dans la rue !!

25 Comments:

  • TOUS ENSEMBLES !
    TOUS ENSEMBLES !
    YO !
    YO !

    TOUS ENSEMBLES !
    TOUS ENSEMBLES !
    YO !
    YO !

    By Anonymous Anonyme, at samedi, 18 mars, 2006  

  • "Ce n'est pas à eux d'éssuiyer la faillite du systéme Ultra-libéral de Chirac"
    Ah Ah Ah.... Chirac est ultralibéral!!! Le PS est sans fois plus libéral que Chirac!!!
    En tout cas,ton message m'a fait bien rire.
    Je suis contre le CPE mais c'est pas des discours démagogiques comme ça qui élevent le débat

    By Anonymous Anonyme, at samedi, 18 mars, 2006  

  • La dignité intellectuelLE de gauche est dans la faute d'orthographe à ce que je voit... elle est dans l'erreur tout cour d'ailleurs...
    S'il n'y avait pas les actionnaires "nauséabonds" et "ultralibéraux" (visiblement c'est un insulte...) certainement que tu n'aurais pas ton petit ordinateur, ton lecteur DVD acheté 100 euros chez Carrefour, ta voiture bien confortable, etc...
    Un employeur n'est pas un monstre, un des moyens de faire des Profits (désolé pour le gros mot) est entre autre de stabiliser sa main d'oeuvre). En effet, on n'est plus dans un système où la production à la chaine domine, et désormais, pour la moindre tâche, il faut former... Je ne vois pas l'intérêt qu'aurait un patron à prendre un jeune, le former et le virer...
    Bien sur il peut y avoir des dérives, mais faut pas généraliser, pas Stigmatiser, c'est un mort que vous aimez bien...
    D'autant plus que notre premier ministre a apporté des garanties de compensations en cas de rupture de contrats, qui font que l'ancien titulaire d'un CPE retombe au chomage mais avec une indemnité plus forte...
    Enfin, études à l'appui, 70% des CDD signés au début des années 1990 se sont transformés en CDI...
    Pourquoi n'en serait-t-il pas de même avec le CPE???
    Bien que toute avancée sociale soit un pari risqué et courageux dans un pays en voie de sous développement, je pense qu'il faut laisser sa chance au CPE... Il faudra l'aménager, c'est certain, mais laissons lui sa chance....
    Et arrêtez de dire que vous êtes une majorité, c'est faux, et 2007 vous le prouvera.
    Bon vent camarade

    By Anonymous Anonyme, at samedi, 18 mars, 2006  

  • Parler de 'base intellectuelle' et faire autant de fautes d'orthographe, c'est ironique ?
    Merci à vous, camarade, vous personnifiez la France du passé, corporatiste, utopique, qui s'enlise dans l'inaction.
    C'est dommage pour votre idéologie, les pays 'ultralibéraux' qui ont accompli les bonnes réformes sont en excellente santé.
    Mais il est vrai que chez eux, Egalité et Solidarité ne riment pas avec Assistanat et Nivellement par le Bas.

    By Anonymous Anonyme, at samedi, 18 mars, 2006  

  • Oui, moi, je suis plutot contre ce projet mais c'est vrai quand j'entends et je lis les tracs qui voudraient me convaincre, c'est dans l'autre sens que je suis convaincu.
    Je ne suis pas d'un coté spécifique de la politique. en ce moment je suis plutot de droite. Car la gauche va gagner.
    Non sans rire 2 ans de période d'essai c'es quand meme trop long !

    By Anonymous nonaucpe, at samedi, 18 mars, 2006  

  • "Le PS est sans fois plus libéral que Chirac!!! "


    N'importe quoi !
    Venir ici affirmer cela, c'est de la pur provocation !

    Remettons les pendule à l'heures, pour éviter que ta prose puante ne troubles les esprits les plus avancés :

    Le Parti Sociliste est anti libéral. Son but est l'instauration d'une Société Egalitaire, d'une Société Communiste, non pas par la Révolution (comme le Parti Communiste, justement, cf les écrit ds Karl Marx) mais par des réformes graduelles qui font progresser petit à petit vers le Communisme. C'est pour cela que le PSF est le Parti du Progrés. Le Socialisme est l'étape intermédiare entre le libéralisme est le Communisme. Le PSF lutte donc de toute ses forces contre le libéralisme. Nous sommes tous des anti-libéraux, et les Alter-Mondialistes sont nos fréres.
    Certes, je ne verais sans doute pas de mon vivant l'achévement du projet Socialiste, mais je me bats tout de même, car je veux offrir à mes enfants une Société vraiment Communiste (à pas confondre avec l'URSS, qui n'était que du Capitaliste d'Etat).

    C'est pour cela aussi qu'il faut lutter contre le CPE. C'est une question de dignité.

    By Anonymous Anonyme, at dimanche, 19 mars, 2006  

  • "Si une AG à 2000 étudiants vote le blocage à 55% comment peux-tu raler alors que la démocratie a parler?"

    Evidement ! Faut être un étudiant bourgeois pour refuser ainsi la parole de la Démocratie ! Quant est-ce que l'extréme Droite va enfin comprendre que les Université appartiennent aux étudiants, et pas aux autres, qui n'ont donc pas à donner leur avis ? D'ailleur en dehors des étudiants bourgeois d'extréme Droite, qui est-ce qui râle ? Personne. Ca proue bien que c'est parfaitement légitime.


    "Même si personnellement je suis pour : pour ce que le blocage apporte en terme de mesure de l'impact de la mobilisation étudiante en France ; et parce que le blocage permet aux étudiants de se poser, de se questionner un instant sur l'enjeu actuel de la société dans laquelle ils vivent.

    Bref, dans tout ça, la tentative de manipulation elle tient seulement dans tes propos qui n'ont pour but que de décridibiliser un mouvement qui ne fait que s'amplifier."


    Il faut aussi que les étudiants fassenr des contre proposition au CPE. Par exemple moi je propose un Revenue Minimum Etudiant, qui serait financé par un impôt sur les retraites (les vieux doivent montrer aux jeunes leur Solidarité, et pas qu'en paroles, surtout qu'aprés tout, c'est la fautes des vieux si les jeunes sont dans cette Société toute pourrie, sont dans la merde).

    Je propose aussi un impôt sur le diplôme, afin que la différence de niveau de diplôme n'entraine pas d'Inégalité salariale. Ce serait au fond une taxe sur le Capital, car le diplôme est un Capital. Bref, il faut étendre le champ de l'ISF. Les milliards récolté serviront à donner du travail aux Jeunes des Cités, dont la révolte à prouvé la misére Sociale dont ils sont les victimes.

    Je propose aussi l'instauration obligatoire de la parité dans toutes les entreprises et toutes les administrations, afin de faire vivre l'Egalité Homme/Femme.

    Par ailleur il faut aussi exiger l'instauration de quota selon l'origine ethnique, car trop souvent, les employeur embauche des gens de même origines ethnique qu'eux; C'est Inégalitaire, Il faut y mettre un terme. Je demande au moins 15% de personne origininaire d'afrique noir (or DOM-TOM) partout, et 45% origininaire d'afrique du nord. Pour les personne originaire d'Asie du Sud Est, 10% ??
    Certes, cela fait beaucoup pour les minorité, mais n'oublions pas qu'elles sont vicitimes du Racismes français depuis des décénie, et qu'il y a donc beaucoup à ratraper.

    Je propose aussi qu'au moins 20% des places en L3 soit reservé à des Jeunes de Cité méritant, car on sait bien que ceux qui réussissent leur DEUG sont à 90-80% des fils de bourgeois qui pétent dans de la soie, et qui ont profité du systéme en écrasant les jeunes des Cités (qui sont évidement aussi intelligent, voir plus, qu'eux). C'est donc Injuste, et il faut y remédier.



    "Qu'est-ce-que les commentaires de l'UNI et d'Olive font sur le site de STOP CPE ????????!!!!!! Il y a le temps de la réfleixon où l'on choisit son camp, et il y a le temps de la lutte où il s'agit de battre son adversaire et non pas d'essayer stérilement de discuter avec lui et de le convaincre."

    100% d'accord. Maintenant, il faut écraser l'adversaire, car de toute façon, on a plus rien à perdre et puis discuter avec la Droite, Réactionnaire et revencharde aux ordre des Patrons, c'est inutile.
    Qu'on effece donc les propos d'extréme Droite puants de l'UNI. Ici, c'est un espace Anti-libéral, merde !

    By Anonymous TOUS ENSEMBLE !, at dimanche, 19 mars, 2006  

  • "Le PS est sans fois plus libéral que Chirac!!! "

    "li-li bo-bo", vous ne connaissez pas ?
    Libéral-libertaire-bourgeois-bohème, expression que j'ai lue dans un livre d'Alain Soral. Lui qui se dit marxiste, il doit savoir. La gauche est perçue comme libérale par les frustrés car l'ouverture à l'autre se fait dans des séjours dans des hotels étrangers, par l'embauche dans le dialogue de toutes les cultures à prix raisonnables, pour quelques heures avec "asso" ou chèque emploi-service ou à plein temps. Le membre du PS achètent à plus bas prix comme tout le monde, donc participent à la mondialisation, c'est humain - seuls les achats par l'argent public comme la production cinématographique sont des achats "raisonnés", comme l'économie du même nom.

    La gauche est apparemment libérale, mais toujours ouverte. Tout est dans la manière.

    Moi c'est uniquement pour élever mes enfants avec des valeurs que j'ai des nounous qui viennent de loin. C'est éducatifs pour eux et ça permet de distancier les rapports employé-employeur toujours violents. Je ne suis pas une patronne, mais j'augmente tout de même l'offre d'emploi avec mes faibles moyens.

    Je suis plutôt poète moi aussi. Charles, votre poème "immigration, j'écris ton nom" était vraiment somptueux. Pour le titre dont s'étonne un lecteur, ça dépend du dernier vernissage auquel Charles est allé, on est forcément influencé dans son intime. On ne peut pas expliquer un poème comme le programme économique du PS.

    By Anonymous Agathe, at dimanche, 19 mars, 2006  

  • "Tous ces Patrons qui ne pensent qu'à l'argent, et qui refusent de donner leur chance aux Jeunes parce qu'il n'auraient pas "d'expérience", ca me dégoute. Est-ce qu'on a besoin "d'expérience" pour diriger un service dans la fonction public ? "

    Excellent, cet humour! Continue, Ô grand Charles!

    By Anonymous Gros, at dimanche, 19 mars, 2006  

  • Je ne comprend pas un tel discours, pas tant dans le fond (on a le droit d'estre communiste et anti libéral) mais dans la forme... J'ai l'impression d'un magnifique agglomérat de slogans à deux sous jetés en pature àdes jeunes pilotés par des syndicats politisés...

    Je suis jeune et je suis contre le CPE symboliquement, parce qu'il est dicriminatoire, mais pour pragmatiquement parce le chômage n'est JAMAIS meilleur qu'un contrat (beaucoup plus protecteur que vous ne le dites, les indemnités sont prévues dès le 4ème mois, aide au logement et au crédit...)

    Vous rendez vous compte que dire que le chômage est préférable au travail, c'est suicider le reste du modèle social français?

    Sans travail, il est impossible de financer la sécurité sociale et les retraites par répartitions...

    Or, en 2020, la dette française sera de 200% du PIB (66% actuellement) soit 60 000 euris sur le dos d'une naissance cash.

    si de petites réformettes comme le CPE ne passent pas, rien ne passera...

    J'ai publié un post sur mon blog sur ce sujet, je serais ravi d'avoir votre avis : Le CPE, message pour le futur

    Carpe Diem

    Kevin

    By Blogger Kevin, at dimanche, 19 mars, 2006  

  • La grève est bien sûr un droit ; mais je trouve tout de même qu'on ne devrait pas avoir le droit de manifester contre tout et n'importe quoi, comme le CPE qui est une bonne mesure.

    By Anonymous "Debré 2007", at dimanche, 19 mars, 2006  

  • Vous êtes tous nuls et vous n'avez rien compris. D'ailleurs, combien d'entre vous serons réellement concernés par le CPE car ils auront + de 26 ans à la sortie des bancs de fac??

    Voici pour ceux qui l'ignorent (et ils sont beaucoup plus nombreux qu'on ne le laisse dire au JT de 20h) le texte du CPE :

    "un nouveau type de contrat de travail est créé à destination des jeunes travailleurs (moins de 26 ans) : le "contrat première embauche" (CPE). Ce contrat, annoncé comme un contrat à durée indéterminée (CDI), est cependant assorti d’une période d’essai de 2 ans (dite "période de consolidation") durant laquelle il sera possible de le rompre sans motif. En cas de rupture du CPE par l’employeur, le salarié perçoit une indemnité de fin de contrat égale à 8 % du montant total de la rémunération brute depuis la conclusion du contrat. Si la rupture se produit après 4 mois, une allocation forfaitaire de 16,40 euros par jour (492 euros par mois), financée par l’Etat, est versée pendant 2 mois. Ces dispositions créant le CPE ont été ajoutées par le gouvernement au cours du débat à l’Assemblée nationale."

    De quoi vous plaignez vous?? Indemnités, formation, flexibilité pour vous de trouver un autre travail rapidement... c'est le bonheur!!

    By Anonymous Anonyme, at dimanche, 19 mars, 2006  

  • Convaincue ! Cet anomyme a raison, si pendant deux ans, le moins de 26 ans peut quitter son employeur à tout moment pour aller se ressourcer avec les 8% et les allocations chômage et attaquer son employeur infidèle au prud'homme et à la CJE, sympa.

    De toute façon la droite va bientôt se lasser de son jouet et trouver une autre bêtise à faire. Et puis la loi est prétenduement "pour l'égalité des chances" donc elle est forcément liberticide. On n'a rien sans rien.

    Je me demande qui ils vont rendre un peu plus égal maintenant, sûrement des profils plus sexy qu'un Enarque fait au moule.

    By Anonymous Agathe, at dimanche, 19 mars, 2006  

  • Agathe je suis desolé de vous dire sa en temps que partisant du progrés mais vous ne savez pas lire.
    C'est seulement en cas de rupture du contrat par l'employeur que le jeune percoit l'indemnité de 8%.
    Donc reprend ton AK47 et allons etripper tu patron
    La revolution continue!!!!!!!!
    No pasaran!!!!!!

    By Anonymous Anonyme, at dimanche, 19 mars, 2006  

  • Il faut passer progressivement de la démocratie à la fraternité directe. Quelque part, ce monde reposant sur le mensonge qui soumet la plupart à un état d'esclavage, il nous faut trouver l'audace de dire "non" au système d'exploitation et de spoliation de l'homme par l'homme et dire aux pouvoirs "qu'ils s'en aillent" !

    Mai 68 résonnent dans les têtes depuis l'occupation des universités, facs… et cela pourrait déboucher sur une nouvelle ère ! … en tirant les leçons, par exemple, de la Commune Libre de 1870 pour faire un pas civilisateur.

    Dans la proposition d'inviter à revivre un élan similaire à celui de la Commune libre, c'est bien sur en tirant les leçons du passé, en mettant de côté les pouvoir et non aménager le joyeux bordel ; la raison veut qu'il est mieux de procéder en commençant soi-même à être ce que l'on veut voir ! Autrement dit, pas de réformisme mais une puissante démarche civilisatrice qui part de l'humain…

    Les manifs expriment un malaise social… allons plus loin !

    By Anonymous Anonyme, at dimanche, 19 mars, 2006  

  • Charles,

    Vous me coupez l'herbe sous le pied, vos arguments sont les miens.
    Bravo, l'amour vous réussit.

    J'ajoute un point tout de même si vous le permettez.
    Le débat sur l'abject CPE m'a donné un motif de satisfaction, certes connexe au sujet.

    En effet, il a donné l'occasion aux lycéens bourgeonnants et plein d'ardeurs de s'exprimer politiquement. Cela confirme le retournement amorcé par le doux 29 mai : oui, nos jeunes se passionnent à nouveau pour la politique et, c'est heureux et surement un signe qu'un Monde Meilleur est possible, ils sont toujours de Gauche, comme au bon vieux temps des barricades !

    Etre Jeune, c'est être contre le CPE, c'est être de gauche !

    Jean François Minaudant
    http://minaudantconseil.blogspot.com/

    By Blogger Jean François Minaudant, at dimanche, 19 mars, 2006  

  • "Il nous faut trouver l'audace de dire 'non' au système d'exploitation."

    OK, OK, les gars, moi je veux bien, mais quand j'essaie de dire non à Windows, en général, il me plante dans la gueule.

    Je sais pas comment vous faites. Vous avez une recette spéciale?

    By Blogger Robert Marchenoir, at lundi, 20 mars, 2006  

  • Les étudiants à la pointe de la démocratie

    Le formidable mouvement citoyen des étudiants nous montre combien le désir de démocratie est vif dans ce pays. Quel brillant hommage rendu aux racines gréco-islamiques de note démocratie! L'amphithéâtre devient une agora citoyenne et grâce au vote à main levée notre société reprend goût à l’esprit critique, à l'art oratoire et au débat d'idées.


    L’amphithéâtre, lieu de démocratie:

    Il y a peu je concluais une de mes réflexions par "La seule véritable démocratie, c'est la rue". Notre exubérante jeunesse nous démontre que l’amphithéâtre, terre de connaissance, est aussi un riche lieu de vie démocratique. Alors que dans la cité de Périclès, seuls les citoyens masculins blancs respectant scrupuleusement la religion d'Etat (comprenez le christianisme) avaient le droit de vote, dans l’amphithéâtre tout le monde peut rentrer librement, s'exprimer et voter démocratiquement(cela quelque soit nos idées, notre statut social, notre âge(1) ou notre nationalité (2)). La supériorité de la pensée estudiantine met ainsi en lumière la lépénisation de la pseudo démocratie athénienne.


    Le vote à main levée, vote de maturité:

    Le constat est sans appel: la démocratie par les urnes, qui donne de l’écho aux sentiments les plus haineux, est un échec, en plus d'être illégitime. La présence de Jean-Marie Lepen au second tour de l’élection présidentielle et la victoire de la droite l’ont une fois de plus démontré. Dans l’anonymat de l’isoloir, planqué, déresponsabilisé et à l’abri de l’indispensable vigilance citoyenne des élites progressistes, le votant laisse libre court à ses bas instincts et les actions irréfléchies se multiplient. Pourquoi faudrait-il se cacher pour voter alors que le vote doit être le fruit d’une réflexion basée sur la recherche du bien public, de la justice sociale et du respect de la différence? . Par opposition aux urnes, ultime refuge des lâches, le vote a main levée est un acte de courage, d’honnêteté intellectuelle et d’ouverture à la discussion citoyenne.

    La pensée conservatrice française est marquée par sa préférence pour la théorie plutôt que la réalité. Ne tombons pas dans ce piège. Que montrent les faits? Quand les élections traditionnelles conduisent à l'indécision et aux majorités molles, le vote à main levée célèbre la victoire du consensus et de l’unité démocratique. Qu’attendons-nous donc pour exiger que la Constitution rende le vote à main levée obligatoire pour toutes les élections?

    Joël Monpère


    (1) Le mouvement social des cités de novembre 2005 a montré l'étourdissante précocité d'une jeunesse qui, souvent dès 11-12 ans, a une conscience sociale et politique très développée. Au nom de quel principe devrait-on l’empêcher de s’exprimer?

    (2) Rappelons qu'en 2006, dans ce pays, de nombreux citoyens français se font encore refouler des bureaux de vote au prétexte xénophobe qu'ils sont sans papiers. Il s’agit là d’un véritable racisme d’Etat institutionnalisé

    http://joelmonpere.blogspot.com/

    By Blogger Joël Monpère, at lundi, 20 mars, 2006  

  • il est vraiment con... monpère!!!
    géo

    By Anonymous Anonyme, at lundi, 20 mars, 2006  

  • "la démocratie par les urnes, qui donne de l’écho aux sentiments les plus haineux, est un échec, en plus d'être illégitime."


    Ce n'est pas faux. Pourquoi chercher à se cacher, si ce n'est parce qu'on veux voter pour Lepen ou un autre facho ? D'ailluer, l'isoloir est récent, quelque dizaines d'années avant Pétain, et ce ne peut être une coïncidence.

    Certes, si la Gauche était la Droite, la Droite pourrait avoir peur des Pressions de la Gauche, et craindre pour sa liberté de vote; Mais il n'en est rien, car la Gauche, c'est le Progrés !
    Le vote public à mains levé permet le régne de la Morale, c'est une certitude, lorsque c'est le Camp Progressiste qui est l'adversaire de la Réaction !

    By Anonymous Anonyme, at lundi, 20 mars, 2006  

  • "La démocratie par les urnes est un échec."

    On pourrait essayer la démocratie par les burnes.

    By Blogger Robert Marchenoir, at lundi, 20 mars, 2006  

  • Et là, Robert, les hommes de Droite ne viendraient pas faire le malins. (Rappellons nous le cache-sexe de Villepin...)

    Rocco Siffredi est des Notres,

    Jean François Minaudant
    http://minaudantconseil.blogspot.com/

    By Blogger Jean François Minaudant, at lundi, 20 mars, 2006  

  • Mr Legrand, j'ai beaucoup apprécié votre vision idéaliste de la lutte contre cet infâme CPE qui révolte la jeunette,consciente, agissante, intègre, travailleuse, et soucieuse de garder l'image sociale, gauchiste, et solidaire de notre belle France.

    Toutefois, je crois y discerner une pointe de cynisme qui me déconcerte. Parlons peu parlons bien:
    oui, je suis un jeune ! oui, je veux un travail! et oui, si je peux ne pas trop me casser le cul (pardonnez la trivialité de mon language) j'aime autant.

    Mon père, honnête cadre de droite de 45 ans chez St Gobin,a tenté de me faire comprendre que ce ne serait pas possible, et qu'il fallait travailler pour pouvoir jouir du confort bourgeois dans le quel il m'a élevé.
    Mais, c'est état de fait semble bel et bien remis en cause!! La jeunesse française croit en sa valeur intrinsèque! et les diplomes, l'expérience, l'investissement, tous ces bons mots ne sont que des subterfuges trouvés par les méchants patrons pour leur faire perdre cette foi inaltérable. Et, je pense qu'il ne serait pas de bon ton de faire perdre à la belle jeunesse française dont je suis, sa belle innocence, et sa délicate candeur.
    Dès lors, je suis très respectueux du travail de sape de l'UNEF qui s'efforce, avec courage, abnégation et détermination de maintenir l'université française en dehors du monde de l'entreprise gérontocapitaliste, cynique et destructeur de toute pensée d'avenir.

    Pour la sauvegarde de l'inocence sur les bancs de la faculté: Bruno Julliard président!

    Edouard Dumont
    Etudiant cynique en master HEC, certain de trouver un travail à 40Keuros dès sa sortie de l'école

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 21 mars, 2006  

  • Bon j'ai lu tout les commentaires.Et le doute m'etreint...Tout le monde ici a bien compris que cet article se moque et ironise sur les jeunes et la gauche en general?C'est une "blague" destinee a faire reflechir sur les discours employes par tout les Anti-CPE.
    Il me paraissait necessaire de clarifier la situation...

    By Anonymous Anonyme, at jeudi, 23 mars, 2006  

  • LE CPE et autres précarisations = une piste simple !!!!

    La réalité de la société actuelle est que le travail = emploi salarié, parce que facilement contrôlable et taxable, aussi longtemps que le monde ne comprendra pas qu’il doit changer, afin que l’homme ait une destinée digne de l’homme. Seulement voilà, et tout le monde le sait, il n’y a pas de travail pour tout le monde ; il y en aura même de moins en moins.

    Alors, par exemple, ceux qui ne veulent réellement pas du CPE, la solution est simple : dire "non" !
    Au moment de l’embauche chacun dit : "Pas de CPE ! Je ne travaille qu’avec CDI.
    "La loi qui sera" est la volonté d’être ; aucune loi qui est, n’y résiste !

    La politique comme la religion est à remplacer par l’amour comme acte de raison, l’intelligence du coeur, la liberté intérieure qui vise à rendre plus heureux, plus unis… et par conséquent, n’est pas le déchaînement des passions, mais le déchaînement de la Vie (application réelle d'une éthique de valeurs profondément humaines pour évoluer vers un changement de civilisation), qui manque tant.


    PS. : Plus fort qu'une grève : redistribuons les richesses (par exemple, saisir les logements vides pour redonner à ceux qui en ont besoin…) car c'est le patrimoine commun et ainsi, posons des bases d'une foultitude d'autres sociétés à visage humain !

    By Anonymous ventsteppes, at mardi, 04 avril, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home