Pour un Autre Monde

vendredi, décembre 15, 2006

Nous devrions pratiquer un athéisme de combat !

A l'Heure grave où un Riche, un type de Droite, un Catholique du nom de Halliday refuse pour fêter la noel de payer sa contribution volontaire Citoyenne pour la Solidarité, nous devons reprendre le combat contre cette idéologie de Droite, l'Opium du peuple, le catholicisme.

Au fur et a mesure de mes lectures de Karl Marx et de Bourdieu, les contradictions et les incohérences des affirmations religieuses devenaient de plus en plus insurmontables.

Je suis un athée, un rationaliste, un matérialiste, un Homme de Progrés.
Mais j'ai toujours aimé discuter de ces problèmes avec les gens, tenter d'aller à la racine de leur superstition catholique et voir sur quoi elle repose réellement. Échanger des arguments et essayer de les convaincre. Certains croyants acceptent volontiers la confrontation mais beaucoup d'autres ne veulent pas examiner leur foi et en parler avec autrui (surtout si cet autrui est un Libre Penseur). C'est clair : condamner a mort les gens, imposer sa volontée sur les autres, prendre des disciples qui doivent hair tout le monde, et refuser de payer des impôts, c'est de l'amour du partage et du respect..
Je ressent toujours de l'amertume quand cela arrive et que le croyant se détourne et refuse la conversation. Après tout sa croyance a des effets sur ma vie alors pourquoi s'en tirerait-il aussi facilement ? Comment justifi-t-il l'humiliation des femmes pendant 1000 ans, pres de 700 ans de sainte inquisition, le massacre systematique des juifs, musulmans, tziganes, l'infaillabilité papale, la Sainte Bartelemy, les Croisades, les guerres de religion (Irlande du nord), le Nazisme (hitler était catholique), les chasses aux sorcières, lutte des civilisations chrétiennes et islamiques ? Et là, souvent, le type se met à geuler.. C'est quand même extraordinaire de qualifier de "fanatisme anti-religieux" un appel à la discussion rationnelle et à l'échange d'arguments !

Et encore je vis en France, c'est à dire dans un des pays les plus sécularisé du monde, et la religion n'a que des effets relativement minimes dans ma vie de tous les jours. Pensons aaux USa, un pays où la religion est encore très importante dans les choix de société ou sévit la résurgence d'un obscurantisme digne du moyen-âge européen. J'estime qu'avec ce poids qui continue à peser sur plusieurs milliards d'humains les athées doivent lutter et argumenter sans relâche.


Malgré les siècles de Progrés que nous ont apporté les grands penseurs issus des Lumières, leur critique de l'Eglise, leur capacité à replacer l'homme à sa place dans l'univers (pas au centre, qui doit être réservé à l'Environnement); quand on voit que ce genre de comportements existe toujours, que l'obscurantisme qu'on croyait éteint se relève de nouveau; on ne peut qu'être d'accord avec ma position.
Il faut apprendre aux gens à penser par eux même, à retrouver un esprit critique envers toute chose et à ne pas accepter les réponses toutes faites.


On m'oppose souvent l'objection de la "tolérance". Quand je me lance dans mes grandes démonstrations avec une nette volonté de confrontation je suis certain d'entendre quelqu'un me dire "Mais pourquoi tenter de convaincre ? Chacun a le droit de croire ce qu'il veut après tout." Consensus mou pour valider des choses inexact dans l'esprit des gens. Il est d'ailleurs a noté, que la mort de JP2 à permis la mise en berne de nos drapeaux nationaux.

La télévision d'état c'est transformé en télé Vatican. La religion nous entour; nous imprègne quelle que soit nos croyances. Et cela sans contre poids ou contre pouvoir.
Alors d'abord chacun à le droit de croire dans les limite des Valeurs de la République ce qu'il veut ici, mais ce n'est absolument pas le cas partout ailleurs. Sarkozy le catho ne doit pas chercher à m'imposer ses valeurs de droite à la con. Pour faire le bien, les croyants ont besoin de croire en une force paternel toute puissante.

Au lieu de se baser sur l'humain ou la moral, il préfaire une force externe.


Il ne faut pas oublié que la religion n'est pas la seule voie vers la spiritualité...même si les religions essaie de nous faire croire qu'elle seule sont capable de nous montrer le bon chemin. La Spiritualité Socialiste existe.

J'aime bien aussi la morale de Kant, basé sur la généralisation : Pour savoir si un acte est bien/bon, il faut le généraliser, imaginer ce qui se passe si tout le monde fait cet acte, cela aide a en juger. C'est l'égalité, quoi. Cela marche quasiment tout le temps : l'Egalité, c'est le Bien, l'augmentation des inégalités c'est le Mal, pas besoin d'une bible pour déduire quel acte est bien ou non.

En quoi une force supérieur comme la bible est un mal, c'est simple à cause de cela, la "fin justifie les moyens". Cela signifie donc que l'on peut trahir ses objectifs pour arriver aux buts. Cela donne les croisades, les chasses aux sorcières, le jihad, les guerres de religion. Tant de choses très sympathique ! A mes yeux de français rationaliste et éduqué, on peut ainsi voir le niveau incroyablement basique et primitif de la croyance religieuse des gens. Ce ne sont que de stupides moutons supersticieux...

Ensuite, et surtout, la tolérance est le respect des individus mais pas celui des idées ou des croyances. Les croyances ne relèvent pas des droits de l'homme ou de la charité humaine. Elles relèvent d'une enquête logique rigoureuse : on peut parfaitement respecter un individu en tant qu'être humain et argumenter impitoyablement contre sa croyance, et le faire taire. Pas besoin de Dieu pour comprendre la fraternité. La notion de bien et de mal sont énormément débattu en philosophie qui s'oppose au dogme des religions. La philo se veut très logique et très mathématique à l'opposé du mysticisme religieux. Quand je vois l'Irlande du nord ou la Palestine, je pense que la religion sert à créer des ennemis absolus que l'on ne peut vaincre que par leur destruction. En France l'Eglise n'a pas une lecture littérale de la bible car le pays est le pays de la Raison, et est donc largement sécularisé. Aux USA la religion est très importante et de nombreuses églises ont une lecture littérale de la bible : c'est purement et simplement la parole de Dieu !



J'estime que la vérité est désirable en elle-même et qu'une idée grotesquement fausse ou illogique n'a aucun droit à un respect particulier. Comment voulez vous que le catholicisme se réconcilie avec la science quand le dogme soutient que des molécules de pain se changent en chair ? Qu'une âme immatérielle nous distingue des animaux ? Que la poussière peut se retransformer en corps vivants au moment de la résurrection ? Quand l'église dit que la terre est plate mais en faite non. Que la nature a horreur du vide, etc... tout cela c'est des contradictions, des faussetés qui vont contre le sens de l'Histoire et le Progrés.


Ce qui nous différencie des autres formes vivantes sur cette planète c'est notre raison. Ce qui fonde nos droits et notre dignité en tant qu'humains c'est que nous sommes des êtres de raison. L'après mort promise par le christianisme ou la réincarnation des bouddhistes c'est quand même plus bandant que de croire au néant. En plus comme ca, plus besoin de Solidarité, car si les pauvres meurs, c'est pas grave.

Nous avons donc un devoir moral et éthique : nous devons alimenter notre potentiel de raison avec des réflexions, des apprentissages et des faits. Nous devons dissiper nos illusions et nos chimères pour devenir des Socialistes plus accomplis. Pourquoi en général les personnes les plus modestes sont les plus croyantes ? Simplement parce que ce sont justement ces personnes qui ont le moins accès à une éducation de qualité.

Dans le cas contraire nous aurons gâché notre potentiel et nous aurons vécu notre vie dans l'erreur. Bien sur cela ne change rien à long terme car nous allons tous mourir mais je pense simplement que pendant les quelques dizaines d'années que nous avons à notre disposition il est préférable de vivre en regardant la vérité en face et en évitant de faire l'autruche sur notre sort ultime. Et la Vérité, c'est la Lutte des Classes, pas de faire des priéres. Les religieux qui ont brulé des gens pour avoir affirmé des choses aussi graves que: "la terre est ronde" étaient de bonne foi, ils croyaient avoir raison. Lutter contre le Catholicisme, qui trompe les gens pour les endormir leur soif de Justice Social, c'est plus courageux et c'est plus digne.

Il semble que cette position d'un athéisme de combat, d'un athéisme franc et direct et non pas timide et caché, a le vent en poupe en ce moment. Je n'ai pas besoin de croire en superman pour avoir une éthique, une morale et aimer les gens...
C'est sans doute du à des raisons conjoncturelles (la présidence de Georges Bush et à sa religiosité affichée) mais il me semble que l'athéisme de combat prend de l'ampleur. Je dois dire que le discours des religieux chretiens catholique porte en lui même une ENORME valeur négative :
Le simple refus de l'autre du fait de ce qu'il est. Un exemple tout con : le mariage homosexuel, donc l'adoption pour les homosexuels interdit en France. Interdit seulement a cause de convictions religieuses, ce qui ne devrait pas l'etre.


En France il y a eu le succès du livre de Michel Onfray (Traité d'athéologie). Peut-être que le radicalisme islamique de ce début de siècle va provoquer, en réaction, une sécularisation accélérée de l'occident ?
En tout cas le Web reflète bien ce mouvement vers un athéisme de combat qui ne s'embarrasse pas de faux semblants et qui n'hésite pas à mettre les pieds dans le plat et à parler avec une franchise absolue. Le prosélytisme est à condamner.



Je hais notre molle société ou il ne faut surtout pas "heurter" les croyances des gens avec des choses aussi puériles et dépassés que la logique, le doute, le scepticisme ou l'usage de la raison.

Même si la vérité absolue est impossible à atteindre cela devrait être notre but en tant qu'êtres de raison. Je pense que seuls les imbéciles de relativistes pensent que nous n'avons pas fait de progrès dans notre compréhension du monde depuis le moyen age. Je pense que notre compréhension actuelle de de la Morale est "plus juste" que la conception catholique et qu'il est donc parfaitement "raisonnable" de privilégier cette explication.

Nous ne devrions pas avoir peur de la polémique et renoncer lâchement à argumenter et à convaincre les croyants. Nous ne devrions pas avoir peur de montrer franchement que la science et la logique ne sont pas compatibles avec la croyance religieuse. Que croire en Dieu est logiquement équivalent à croire en l'existence de la Licorne rose invisible ou de Monstre de Spaghettis Volant.
Nous devrions exposer clairement et fermement les arguments qui s'opposent à la croyance religieuse et l'irrationalité en général. Sans souci particulier des convenances ou de la réprobation sociale.

Nous devrions pratiquer un athéisme de combat !

25 Comments:

  • Voilà une diatribe antireligieuse (cad anti-catho…) comme certains semblent les aimer.

    Je vais essayer de reprendre point par point, Bible à l’appui…

    Deux notions fondamentales doivent être respectées si on veut faire une étude objective :
    1 : Nous ne pouvons pas juger le passé avec nos yeux : ce qui était monnaie courante en d’autres temps est incompréhensible pour nous.
    2 : Il faut différencier l’Eglise et ses serviteurs : les prêtres, évêques, papes… sont comme nous tous, de simples humains qui peuvent déconner (ils sont, certes, bien moins pardonnable, car ils avancent un discours de paix)

    Premier point, Johnny Halliday. Bien que sa démarche n’ait rien à voir avec la religion (et donc que cet exemple n’ait rien à faire ici…), je rappelle les paroles de Jésus (Matthieu 22, 15-21). Les Juifs refusaient de payer l’impôt à César, l’envahisseur. Jésus a demandé une pièce à un de ses interlocuteurs, et montrant l’effigie de César sur le denier, il a répondu aux Juifs : « Il faut rendre à César ce qui est à César ». Donc, si JP Smet avait été vraiment catho, il aurait d’autant plus payé ses impôts en France…

    Je ne rentrerai pas dans le détail des griefs imputables à l’Eglise. Il y a eu effectivement des choses horribles commises au nom de la religion, mais nous ne pouvons comprendre ces actes sans nous pencher sur la situation sociale de l’époque : le catholicisme était religion d’Etat, il était interdit d’exercer une autre religion, mais à l’époque cela n’étonnait personne : l’idée même de laïcité n’existait pas !
    L’humiliation des femmes pendant mille ans  ??? Trouvez-moi une religion qui défende autant la femme que le catholicisme ! Le sacrement de l’ordre est peut-être réservé aux hommes, mais l’Eglise n’a cessé de rappeler son attachement à la famille, ainsi que le culte de Marie, mère de Jésus. Parlons d’une religion qui promet 40 vierges au « juste », et qui refuse le paradis aux femmes, là je comprendrais qu’on parle d’humiliation des femmes…
    Guerres de religion  Encore une fois, comment juger avec nos yeux modernes des situations d’un autre temps et d’une complexité extrême : sur fond de confrontation religieuse, les Guises, princes de Condé et autre Bourbons n’avaient qu’une vue : le pouvoir politique. Henry IV n’a d’ailleurs pas eu de remords à changer de religion pour devenir roi…
    Croisades  Là aussi ne confondons pas la portée religieuse et la portée politique. Les peuples d’occident, l’empire romain d’Orient, les Arabes et les Turcs se sont disputés la Palestine pendant plusieurs siècles, mais pourquoi mettre l’Eglise en tort ? Les puissances occidentales voulaient rattacher à l’empire d’orient la Palestine que les Arabes, puis les Turcs, avaient envahie. Qui est fautif ? L’envahisseur ou le défenseur ? A noter accessoirement, la Palestine était un territoire peuplé à très forte majorité de chrétiens avant les invasions musulmanes, nombre de massacres ont été commis dont personne ne parle aujourd’hui. Cela ne justifie certainement pas les exactions des Croisés, mais nous ne pouvons pas juger la barbarie de ces temps avec nos yeux.
    Le Nazisme  L’Eglise a été la première à dénoncer le nazisme. En 1937 le pape Pie XII publie l’encyclique « Mit brennender Sorge », texte dénonçant les idées Nazies, l’Anschluss et l’eugénisme dangereux d’Hitler. Le Vatican a aidé de nombreux Juifs à éviter le régime nazi. Dans la Vallée des Justes, en Israël, un arbre est planté pour chaque grand homme qui a défendu Israël ou le peuple Juif. Il n’y a que deux non-Juifs qui ont eu droit à ce privilège, dont Pie XII…

    Ce que je retiens de l’enseignement chrétien, c’est « aime ton prochain comme toi-même », « ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse ». Connaissez-vous beaucoup de groupes philosophiques, étatiques, religieux… qui prônent un tel respect de son prochain, fondements d’une société équilibrée ?

    Il n’y a pas besoin d’une bible pour savoir ce qui est bien ou non, car l’Homme a une connaissance innée du Bien et du Mal. Cependant, lis les X Commandements : Tu ne tueras point, ne voleras point, tu respecteras ton père et ta mère…

    En quoi l’Eglise est-elle accusée ? Le respect de la vie ? Ce qu’on veut nous faire croire normal est absurde et destructeur : nous n’hésitons pas à blâmer les atteintes aux Droits de l’Homme, mais par souci d’un confort honteux nous n’hésitons pas à détruire nos enfants. Ce que certains appellent le droit de disposer de son corps n’est qu’un droit à se détruire. Qu’apporte la liberté sexuelle ? J’ai eu - et j’ai toujours – une vie « normale », je ne me sens pas plus fort parce que j’ai couché avec x filles. Je regrette même d’être incapable de me contrôler et de résister au politiquement correct.

    Le mouton n’est pas celui qui vit sa foi envers et contre tout, le mouton est celui qui refuse de se remettre en question et qui ne comprend pas que le bonheur n’est pas de faire ce qu’on veut !
    Ce que dit la religion, c’est que le bonheur n’est pas de ce Monde, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut accepter le malheur sur Terre. L’Eglise est l’une des institutions qui œuvre le plus socialement : présentes à travers le monde entier les associations catholiques défendent les pauvres et les démunis.
    Cette existence est injuste, on aura beau y faire ce qu’on voudra, il y aura toujours des gens plus intelligents, plus forts, plus beaux que d’autres. Cependant le message de l’Eglise est exceptionnel : « Aimez-vous les uns les autres », « ce que vous faites au plus petit des miens c’est à moi que vous le faites ». Quand je vois les combats de personnes comme Mère Thérésa, Don Bosco ou Louis IX, je m’aperçois qu’ils avaient compris quelque chose que je n’arrive toujours pas à comprendre : le vrai bonheur, ce n’est pas soi-même, ce sont les autres. C’est exactement ce que dit l’Eglise…

    La science n’explique pas tout : l’Univers lui-même est inexplicable. La matière, la supériorité de l’Homme sur les autres espèces animales, la complexité de la Création. Aucun scientifique digne de ce nom ne peut apporter de réponse crédible à une multitude de sujets. Il est inconcevable que nous soyons le résultat d’une grande série de hasards, et quand bien même ce serait le cas : d’où viens la matière, comment expliquer son éternité (rien ne se crée, rien ne se perd…), comment expliquer l’infinité de l’univers ? Nous avons l’orgueil de nous croire des dieux, alors que nous ne savons rien, et que la science n’expliquera jamais certains points qui sont humainement inconcevables.
    " La science n'est que la réponse au comment des choses, elle ne peut pas répondre au pourquoi ". En effet, même si nous arrivions à expliquer notre présence ici-bas « techniquement », il me semble plus que normal d’essayer de comprendre le pourquoi de cette vie. Et en cela, au lieu de diaboliser et de traiter d’obscurantisme les religions, il ne serait pas mal d’étudier la possibilité d’une force « supérieure ».
    J’ai du mal à expliquer ce qui me paraît évident, mais je ne sens pas maître de cette création, juste un heureux bénéficiaire. Peut-être me trompais-je en croyant être une création, mais en tout cas mes croyances ne nuiront jamais au bien commun : tout ce que défend tombe sous le sens, et même si je me trompais – fondamentalement – sur l’existence d’un Dieu, je n’aurai aucun regret tant que j’aurai suivi l’apprentissage d’une religion qui cherche à donner le meilleur de moi-même en me mettant au service des autres.

    Un autre point me conforte dans mon choix : l’Eglise est constamment conspuée, diminuée, accusée… Certes l’Eglise a commis des erreurs, mais un tel battage antireligieux cache autre chose : une peur face à une idéologie qui dérange. L’Eglise nous dérange dans notre petit confort : les gens l’assimilent à un organisme de répression horrible et inhumain. Et pourtant, allez voir un moine vivant reclus dans son monastère, vous serez surpris de le voir heureux, bien plus heureux que vous ou moi. Dans notre société où l’argent, le pouvoir, la possession décident tout, il est étonnant de rencontrer des gens à contre-courant bien plus heureux que des millionnaires et des stars qui changent de mari ou de femme comme de chemise.

    Cherchez le bonheur, vous ne le trouverez certainement pas en essayant de vous faire plaisir, mais sûrement en essayant d’aider autour de vous. « Aimez votre prochain plus que vous vous aimez ».

    By Anonymous Anonyme, at vendredi, 15 décembre, 2006  

  • Vive Michel Onfray

    J'ai la très prochaine intention d'aller defequer sur la statue de JP2 a Ploermel , Vivement ce moment rejouissant !

    By Anonymous Anonyme, at vendredi, 15 décembre, 2006  

  • La circoncision limite le risque d'infection par le virus du sida.

    Deux études confirment l'intérêt de cette opération. Des expériences à plus large échelle vont être lancées en Afrique subsaharienne.

    En 1986, était publiée la première étude d'observation suggérant que la circoncision pouvait réduire le risque d'être contaminé par le VIH en Afrique. Il a fallu près de vingt ans pour que la communauté scientifique internationale apporte la confirmation de cette information importante.

    Mercredi soir, en effet, l'Institut national de la santé américain a annoncé que deux essais, l'un au Kenya, l'autre en Ouganda, allaient être arrêtés prématurément parce que l'analyse intermédiaire des résultats par un comité indépendant affichait de manière incontestable l'intérêt de la circoncision pour prévenir le virus du sida. Dans ces conditions, les scientifiques ont estimé qu'il n'était pas éthique de continuer l'étude.

    L'intérêt de la circoncision contre le sida doit être pensé désormais dans le cadre d'une stratégie préventive. Mais la réflexion est loin d'être close : ce qui vient d'être démontré dans les conditions particulières de l'étude scientifique le sera-t-il aussi sur le terrain, dans la vie quotidienne ? L'Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS) en France vient d'ores et déjà d'annoncer la mise en place d'une nouvelle enquête concernant l'impact de la circoncision sur l'infection dans la population d'un bidonville d'Afrique du Sud.

    Taux de protection de 60 %

    Les deux essais américains lancés en 2005 qui viennent d'être arrêtés se sont déroulés, l'un au Kenya chez 2 784 hommes de 18 à 24 ans et l'autre en Ouganda chez 4 996 hommes de 15 à 49 ans. Les modalités étaient similaires : des volontaires ont été divisés en deux groupes après tirage au sort, les premiers se faisant médicalement circoncire, les autres non, tous bénéficiant de conseils et de préservatifs pour éviter d'être contaminés. L'analyse intermédiaire des résultats effectuée le 12 décembre dernier a révélé que les hommes circoncis dans les deux essais avaient 50 % de risque en moins d'être infectés par le virus (53 % au Kenya, 48 % en Ouganda).

    « Nous avons la confirmation que la circoncision faite dans de bonnes conditions médicales peut réduire le risque de contamination par le VIH lors de rapports hétérosexuels, soulignait mercredi Anthony Faucy, directeur de l'Institut national américain de lutte contre le sida. Le bénéfice initial d'une telle pratique devrait être une moindre contamination des hommes, mais aussi par ricochet, moins d'infections chez les femmes dans cette région du monde. »

    L'idée d'un effet protecteur est d'abord venue de l'observation que dans les pays d'Afrique subsaharienne où les hommes étaient majoritairement circoncis, le taux d'infection par le VIH était moindre que dans ceux où ils ne l'étaient pas. La première étude comparative solide a été menée entre 2002 et 2005 par le chercheur français Bertrand Auvert, de l'unité 688 de l'Inserm, sous l'égide de l'ANRS. Les résultats rendus publics l'an dernier ont montré à Orange Farm en Afrique du Sud sur 3 274 hommes de 18 à 24 ans divisés en deux groupes, la moitié circoncis au début de l'enquête et l'autre non, que 18 hommes circoncis s'étaient contaminés en trois ans contre 51 pour les autres. Soit un taux de protection de l'ordre de 60 %.

    Une avancée « majeure »

    Pourquoi la circoncision aurait un effet préventif ? Plusieurs hypothèses sont proposées : soit le prépuce contient beaucoup de cellules cibles du virus ; soit il permet au virus de survivre plus longtemps du fait des replis, soit enfin, la circoncision permet d'éviter certaines infections génitales comme l'herpès ou la syphilis qui facilite la pénétration du virus du sida. En juillet dernier, une simulation publiée dans la revue Plos Medicine calculait que la circoncision systématique pourrait empêcher en Afrique six millions de ­contaminations nouvelles dans les vingt prochaines années, dont deux millions d'ici à dix ans.

    Comment intégrer ces nouvelles données dans les stratégies préventives en Afrique, sachant que la circoncision n'a un effet que partiel et n'empêche pas toutes les contaminations, et sachant aussi qu'elle doit être effectuée dans des bonnes conditions d'hygiène ? Et à quel âge intervenir ? « Dans un premier temps, pour répondre à l'urgence, il faut envisager de circoncire dans de bonnes conditions les adultes, ­répond Bertrand Auvert. Mais il faut aussi penser aux nouveau-nés pour réduire le risque de contamination dans 15 ou 20 ans. » Il appartient maintenant aux institutions internationales et aux responsables politiques des pays concernés de réfléchir à l'utilisation de ces informations à l'échelle des populations.

    Pour le professeur Jean-François Delfraissy, directeur de l'ANRS, il s'agit d'une avancée remarquable dans le domaine du sida : « Nous avons eu trois percées majeures, la découverte du virus en 1986, les traitements pour empêcher la transmission mère-enfant, les trithérapies en 1996. En voilà une quatrième grâce aux travaux franco-américains. »

    By Anonymous Anonyme, at samedi, 16 décembre, 2006  

  • Je ne suis pas d'accord avec vous, Mr Legrand, car le christianisme est la religion des opprimés et des pauvres en esprit. " Il a renversé les puissants de leurs trones et élevé les humbles. Il a comblé de biens les affamés et renvoyé les riches les mains vides. ", " Il est plus facile pour un chameau de passer par le chas d'une aiguille que pour un riche d'entrer dans le royaume de Dieu. " et " Malheureux êtes-vous, les riches ! car vous avez votre consolation. Malheureux êtes-vous, qui êtes repus maintenant ! car vous aurez faim. " Voilà qui devrait vous ouvrir les yeux sur les bienfaits que la religion chrétienne a apporté au peuple de gauche.

    By Anonymous Faim&soifdejustice., at samedi, 16 décembre, 2006  

  • Je me suis arrêté aux premiers syllogismes.

    Mon Dieu comment peut-on être aussi bête, mal informé et incapable de réfléchir.

    Le tout n'est pas de déchiffrer - j'imagine péniblement au vu de l'orthographe déficiente - Marx ou Bourdieu. Encore faut-il essayer de les comprendre.

    "condamner a mort les gens, imposer sa volontée sur les autres, prendre des disciples qui doivent hair tout le monde, et refuser de payer des impôts, c'est de l'amour du partage et du respect.."

    C'est exactement la définition du catholicisme dans toute bonne encyclopédie qui se respecte (attention propos ironiques)...

    "C'est quand même extraordinaire de qualifier de "fanatisme anti-religieux" un appel à la discussion rationnelle et à l'échange d'arguments !"

    Mwahahahahahahahahahahahah!

    Mon pauvre ami. Si ce que vous entendez comme discussion rationnelle et échange d'arguments c'est ce genre de pauvres invectives de limité du bulbe, je ferais comme ces croyants... je fuirais!

    Chacune des accusations peut être discutée pendant des centaines de pages. Mais vous devez refuser qu'on vous explique quelque chose, arguant sûrement qu'expliquer, c'est déjà justifier et que justifier c'est être complice, et pour conclure qu'être complice c'est être coupable...

    "on ne peut qu'être d'accord avec ma position."

    Dieu merci (ironie inside) NON!

    Encore heureux qu'on ne soit pas forcé de suivre les avis mal informés d'abrutis de votre genre. C'est bien le problème d'internet ça! Laisser tout le monde s'exprimer, c'est bien sur le principe, mais faudrait aussi que de votre côté, on lise, on s'informe, on étudie, on réfléchisse, on s'instruise avant de l'ouvrir!

    "La télévision d'état c'est transformé en télé Vatican. "

    J'ai remarqué d'ailleurs que Monseigneur Ardisson avait été excommunié et qu'on avait laissé à sa place l'Abbé Ruquier...


    Allez, je ne vais même pas aller plus loin tellement votre bêtise, si elle me fait rire pendant 10 lignes, m'inquiète ensuite pour finir par m'énerver et me désoler...

    Un tel tissu d'ânerie, ça ne se trouve pas sur n'importe quel blog, je reviendrai, histoire de rire encore et de me rappeler que la bêtise de l'homme est infinie...

    Il fallait aller à l'école mon petit!

    By Anonymous Jean Christophe V, at dimanche, 17 décembre, 2006  

  • @ utilisateur anonyme (au sujet du SIDA)

    Le délégué des Nations unies sur le problème du sida, Stephen Lewis, s'en est pris aux Etats-Unis qui favorisent, avec succès, l'abstinence en Ouganda. Or, ce pays a justement le plus faible taux d'infection d'Afrique, contrairement au Botswana, qui a le plus mauvais taux du monde et où l'usage du préservatif est abondamment favorisé...

    Contrairement aux pays voisins, l’Ouganda a réussi à faire reculer l’épidémie du sida ces quinze dernières années, grâce à des campagnes d’information nationales. Depuis le second mandat de George Bush, les Américains (dans le cadre du PEPFAR) ont changé leur politique à l'égard du sida et ne financent plus les ONG prônant l'utilisation du préservatif. Il s'avère que l'Ouganda souffre, selon Mister Lewis, d'une pénurie de préservatifs.

    La première dame de l'Ouganda, Janet Museveni, a encouragé l'année dernière les jeunes à l'abstinence. Parlant lors d'une conférence à Kampala, elle a dit plus de 2000 jeunes, "vous n'avez pas besoin de sexe à votre âge. Attendez jusqu'à ce que vous soyez mariés. Vous pouvez choisir de combattre le SIDA en disant non et de pouvoir rester vivant." Dans ce combat, l'Eglise n'est plus seule.

    Refusant la réalité des faits (au début des années 90, le sida touchait près de 20 % de la population ougandaise, aujourd'hui, son taux est de 5 %) et s'accrochant au dogme du sacro-saint préservatif tout-puissant devenu une véritable idole, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a suspendu ses versements à l’Ouganda.

    CQFD?

    @ Jean Christophe V

    Je suis assez d'accord avec vous, à part sur l'aspect le plus fondamental : je ne répond pas à la haine de ce texte par la haine ou le dédain (bien que je sois profondément d'accord sur la bêtise et le manque de sérieux de ce texte...).
    Si effectivement M Legrand ignore certains points, alors prenez le temps d'écrire votre point de vue. Ensuite, s'il refuse de lire ou de répondre, c'est un autre problème, et surtout un aveu d'ignorance et une preuve de faiblesse dans son raisonnement :-)

    Il y a une arme que personne ne peut arrêter et qui peut sauver le Monde : la prière.

    By Anonymous Anonyme, at lundi, 18 décembre, 2006  

  • vous amalgamez honteusement le catholocisme, religion bien connue pour son obscurantisme et le cortège de mort qu'elle charrie avec l'islam, religion de paix, d'amour et de tolérance, dont les prétendus "extrêmistes" ne sont qu'une construction de la CIA et du FBI pour asseoir la politique sécuritaire du fachonazirépugnant Bush !
    Les pays islamiques sont des havres de paix, contrairement aux messages de haine que répandent les chaines de télévision occidentales à la botte du grand capital et de l'occident colonisateur et impérialiste !
    Je vous conseille la lecture assidue du "monde diplomatique" afin de nuancer votre propos qui ressemble à s'y méprendre à de l'islamophobie ! Rectifiez donc le tir dans votre prochain post ou je préviens le MRAP, la HALDE et la LDH.
    Vauriens !

    By Anonymous Anonyme, at lundi, 18 décembre, 2006  

  • toutes les religions sont,a priori,humanistes et pacifiques...elles cessent de l'etre dés lors qu'elles sont instrumentalisées...
    je ne pense pas que l'amalgame soit fait entre les religions mais plutot,au sein d' une religion, entre les integristes et les croyants....
    la croyance est une conviction personnelle:elle ne doit ,en aucun cas s'imposer aux autres ;le bon musulman ou le bon catholique se reconnait :humaniste à l'ecoute des autres ;il en est de meme ,pour le sceptique ou l'athée;on ne peut pas etre un bon musulman ou un bon catholique si on accepte systhematiquement ce qui est fait au nom de l'islam ou du catholicisme .....
    pour ce qui est de l'existence de dieu,je n'ai pas cette conviction,mais je me demarque de charles car je n'ai pas de certitude dans ce domaine;contrairement à ce que pretend cet individu cela n'a rien à voir avec l'intelligence... et meme la communauté scientifique est partagée sur ce sujet
    quant à son appel au dialogue!!!
    que peut-on attendre de ce pauvre garçon qui declare quelques lignes plus bas:""""on peut parfaitement respecter un individu en tant qu'être humain et argumenter impitoyablement contre sa croyance, et le faire taire.""""cela suffit à definir le personnage:"mentalité de dictateur..."
    alors,bien sur il lit bourdieu,marx ,onfray et kant sans trop les comprendre ,semble-t-il!!!

    By Anonymous Anonyme, at lundi, 18 décembre, 2006  

  • " Les pays islamiques sont des havres de paix, contrairement aux messages de haine que répandent les chaines de télévision occidentales à la botte du grand capital et de l'occident colonisateur et impérialiste !
    Je vous conseille la lecture assidue du "monde diplomatique" afin de nuancer votre propos qui ressemble à s'y méprendre à de l'islamophobie ! "

    " Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. " (Coran 2.193)

    Snif, c'est beau...

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 19 décembre, 2006  

  • une chose est sûre, ce n'est certainement pas en lisant le Monde qu'on va comprendre le bien-fondé d'une religion...

    Une religion qui traite de façon si différente l'homme et la femme ne risque pas d'être une religion de paix d'amour ou de tolérance...

    Je ne comprends pas comment on peut se complaire aussi aisément dans des clichés si gros, ni comment on peut fonder son raisonnement en fonction de ce que disent les journaux et télés... est-ce si dur de réfléchir???

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 19 décembre, 2006  

  • si tu veux vivre et mourir idiot...lis "le monde"
    geo

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 19 décembre, 2006  

  • Lire "Le Monde" n'est pas idiot, mais ne se fier qu'à une source d'info pour façonner son jugement l'est... d'autant plus quand cette source est politisée...

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 19 décembre, 2006  

  • tout à fait d'accord:je me suis mal exprimé:j'aurais du rajouter "exclusivement",ce qui est,bien sur,valable pour tous les journaux...
    plus on multiplie les sources d'information meilleure est la synthese....
    cependant "le monde "s'imagine detenir "la verite" ayant cru avec un peu trop de precipitation la credibilité que des lecteurs type"charles" lui ont conferee
    "libé"c'est encore pire (histoire de vrais-faux hommes de gauche!!!!
    enfin,le figaro...c'est pas mieux...
    d'ou la nécessité de raisonner par soi meme et de debattre
    geo

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 19 décembre, 2006  

  • UMP = Union musulmane prolétaire
    Donc l UMP est un partit de paix, de tolérence... De gauche quoi

    Conclusion votez UMP pour le progres

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 19 décembre, 2006  

  • Bien sûr...

    LCR = Libéraux conservateurs républicains

    PCF = Patronnat capitaliste français

    PS = Parti Sécuritaire

    FN = Folles Naturistes

    J'ai pas la force de faire le tour...

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 20 décembre, 2006  

  • Au XXIéme siécle, on devrait pourtant avoir atteind tous depuis longtemps l'age de la Raison ! Je ne comprend pas pourquoi certain s'obstinent encore à rester dans la religion (qu'est pas scientifique)..

    En plus, le christianisme. Parce qu'au moins l'Islam est tolérant, et peut vivre avec des chrétiens : vous avez vu beaucoups de Musulman en France sous l'Ancien Régime, vous ? Ca prouve bien l'intolérance du catholicisme..

    En tout cas, ces attaques contre la Laicité me font peur. En Mai 68, la religion semblait définitivement vaincu, la laicité triomphante, le Socialisme en marche, et voila qu'en 2006, tout reste à reconstruire !

    La religion est l'opium du peuple, et il faut éduquer le peuple, car la religion c'est la monarchie de droit divin, l'exploitation du pauvre par le riche, le conservatisme, le traditionalisme, le refus de critiquer la Société et son voisin, le refus des Valeurs de la République, de la Science, du Mariage Homosexuel de Progrés, de l'Immigration, du Métissage, etc..

    C'est un trés grave recul.

    By Anonymous Anonyme, at jeudi, 21 décembre, 2006  

  • Principales conséquences de mai 68, soi-disant révolution culturelle, avec quelques avancées (droits de la femme), mais surtout des erreurs fabuleuses et une superbe manipulation du peuple.

    Mai 68 a instauré, et consacré, la pensée unique en France. Désormais, quiconque donne son avis, s'il ne va pas dans le sens du politiquement correct, est un facho nazi réac...

    Mai 68 a stipulé que l'ordre n'avait plus raison d'être : merci beaucoup, quand on voit les conséquences actuelles, il y a de quoi être atterré.
    Il est amusant de voir que nombre de "révolutionnaires" votent aujourd'hui FN à cause du bordel ambiant en France...

    Une génération sacrifiée sur l'autel des "libertés" : plombage monumental de l'éducation, explosion de la monoparentalité, pertes de valeurs familiales, sociales...
    La France est le pays qui a le plus fort taux de suicide chez les jeunes. Tiens, tiens... les jeunes ne seraient donc pas heureux de pouvoir faire "ce qu'ils veulent"?

    La jeunesse qui ne trouve pas de travail aujourd'hui est une jeunesse qui a souvent peu d'éducation. Pourquoi? Parce que l'Education Nationale a été l'un des plus forts porte-paroles de la mouvance 68, le débat actuel sur la méthode d'apprentissage de la lecture n'étant qu'un arbre qui cache la forêt...

    J'ai été dans le privé une bonne partie de ma jeunesse, je portais la blouse, je me levais quand un prof entrait dans la salle de cours, jamais personne n'aurait osé parler sans lever la main...
    Est-ce que ça m'a rendu malheureux? Certainement pas, je remercie mes parents de s'être sacrifiés pour que j'apprenne. Si je fais aujourd'hui quelque chose qui me plait, c'est grâce à eux.

    Me connaissant, si j'avais eu toutes les libertés préconisées par les 68ards, je ne serais certainement pas ici aujourd'hui, peut-être même pas capable de rédiger un post écrit en bon français (je ne désigne personne...).

    Pour la Nième fois : regardez cce qui a été fait, ce qui se passe actuellement, comparez à ce qui se passe dans d'autres pays... bref, réfléchissez par vous même au lieu de vous laisser laver le cerveau pas les médias.

    By Anonymous Anonyme, at jeudi, 21 décembre, 2006  

  • "regardez cce qui a été fait"

    CCE??? alors mon petit réac facho des problemes d'orthographe????

    Franck

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 27 décembre, 2006  

  • Bien la réflexion. Tant d'arguments à developper, mais incapable de noter autre chose qu'une faute de frappe en se cachant derrière une insulte (aucun lien avec le fascisme, il faudra m'expliquer...).
    Quand on n'est incapable d'argumenter un minimum ses propos, le mieux c'est toujours d'aller se renseigner et de réflécfhir avant de réagir...

    By Anonymous Anonyme, at vendredi, 29 décembre, 2006  

  • Pfff, en 68 les adolescent homosexuel étaient contraint au suicide, à cause de De Gaulle et de son Ordre Moral qui infesté toute la Société..

    Merde, on a peut être fait des erreur (comme de soutenir Mao) mais personne ne peut nier que nous sommes la génération du dialogue et de la solidarité ! Jamais avant nous on n'avait vu autant de solidarité et de dialogue ! Grace à nous, Maoiste, trotskyste, anarchiste, Stalinien, Castriste, bref toute les composante de la société française se sont mis à dialoguer et à élaborer une pensée Critique de la société de Con-somation soumis au diktat du Fric et de la religion. D'ou une pléiade de génie comme Bourdieu, Foucault, Deleuze, Barthe, qui ont dénoncé sans compromis les positions de classe des adversaires de l'Egalité.

    Bref, tous n'est pas noir du tout. Et l'endettement de la France est avant tout une oeuvre de solidarité.

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 03 janvier, 2007  

  • si vous trouvez que de nos jours nous beneficions des avancées de 68 en matiere de société de consomation ,je ne partage pas du tout votre analyse ;nous en sommes rendu ,aujourd'hui ,au jetable .comparez le budget d'un ado de nos jours avec celui d'un ado des années 60!en est-il plus heureux ,pour autant....?quant aux sornettes qu'on pouvait entendre des pretendus révolutionnaires de la sorbonne....!!!!
    si la derision est une arme redoutable,la gouaille des conbendith et consort ne met en exergue que leur propre regard sur leur petit nombril ....depuis on a confondu individualisme et egoisme .... et fait la part belle à l'egoentrisme ;quant aux pretendues libertes que nous auraient apportes 68,disons plutot que les 68ards ont surtout volé au secours de la victoire ,car ce changement etaient deja dans notre societé. je considere que les 68ards ont plutot devoyé cet appetit de liberte vers d'autres preoccupation ....
    pretendre ,aujourd'hui qu'on ne savait pas ce qui se passait dans les pays communistes est une escroquerie....
    on ne peut donc s'etonner que tout cela ait débouché sur une france moins solidaire..
    geo

    By Anonymous Anonyme, at vendredi, 05 janvier, 2007  

  • Fine analyse Geo,

    Conclusion : sous pretexte de liberté et de permissivité on a développé l'égoïsme et l'individualisme.

    En même temps, en cassant systématiquement tous les repères communautaires : la France, la famille, les syndicats (je ne parle pas des clowns cégétistes et compars, mais de VRAIS syndicats représentatifs tel IG Metal en Allemagne...), on propose à chacun de ne s'occuper que de son nombril. Belle avancée ma foi...

    By Anonymous Anonyme, at lundi, 08 janvier, 2007  

  • Politique – croyances – psychose.
    Ni Dieu, ni Diable, seulement et totalement une maladie psychiatrique.

    Après les primates, il y a eu des hommes dont certains souffrent d'une maladie nommée «schizophrénie»; lesquels dans leurs perceptions hallucinatoires croient entendre le Divin - et voient ses envoyés - leur donnant des ordres. Ils sont alors en certitude d’être désignés pour une mission divine.

    D’un autre âge, ceux qui se disaient en communication avec Dieu étaient et sont encore appelés «prophètes» avec leurs écrits indiscutables.
    De nos jours, ceux qui entendent des voix et qui ont la certitude que Dieu leur parle ; nos jeunes en psychose hallucinatoire paranoïde (schizophrénie) sont traités en psychiatrie.

    La psychose hallucinatoire, cette « maladie universelle » que l’on vous a appris à ne pas comprendre.
    Ce qui est inscrit sur la notice pharmaceutique d’un antipsychotique de dernière génération : «... est utilisé pour traiter une maladie qui s’accompagne de symptômes tels que entendre, voir et sentir des choses qui n’existent pas, avoir des croyances erronées...».

    Cette relation vous semble inadmissible, alors je vous mets au défi de citer une seule autre manifestation qui soit à la fois l’œuvre présumée de l’Au-delà et également les symptômes d’une maladie.

    Il est temps de ne plus vénérer cette maladie extrémiste.
    Que diriez-vous si cette vénération se faisait pour le cancer, le sida...

    Un père en prise avec cette « maladie de la croyance ».
    Maurice Champion - http://monsite.orange.fr/champion20

    (La réalité offre ses possibilités, l’irréalité affirme ses incertitudes).

    By Anonymous Anonyme, at vendredi, 19 janvier, 2007  

  • et la certitude ... c'est quoi?
    geo

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 23 janvier, 2007  

  • Je serai heureux de vous adresser mon "Introduction au Déterminisme Universel".
    Pourriez-vous de donner l'adresse mail pour vous l'envoyer ?
    Bien cordialement
    Gilbert GUSTINE

    By Blogger Gilbert GUSTINE, at samedi, 29 décembre, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home