Pour un Autre Monde

mardi, mai 15, 2007

R.I.P, Chirac

Chirac part, et les maisons de retraites font toujours peurs, comme l'a titré le Parisien. Certes Chirac c'était avant tous un homme de Droite. Mais il faut reconnaitre qu'il savait reconnaitre ses torts et ses erreurs. Il a bien fait repentance, par exemple. Et puis, mais surtout grâce au combat des force de Progrés, il a bien été obligé de maintenir notre Modéle Français, qui fait notre joie et notre fiérté, et de faire contrition de sa politique de casse sociale de 95. Surtout, il a dit que le libéralisme ce serait pire que le Nazisme, et ca, c'est fort. Et puis il a reconnu que les racines de l'Europe était Islamique, preuve de conviction racistes en recule. Avec Chirac, on pouvait s'expliquer, pour qu'il comprenne bien notre point de vu, et s'excuse de son origine de Droite borné. Certes, ce n'était pas sa faute s'il était de Droite. Il a eut une mauvaise éducation, de mauvaise fréquentation (il a serré la main de Le Pén par exemple !). C'est pourquoi il a fallut le rééduquer, pour qu'il devienne moins Beauf de Droite sorti de sa cambrousse. Ca prouve bien l'importance de l'éducation. Sans elle, pas d'Homme de Progrés luttant pour le Progrés, contre la Droite revancharde aux ordres des Patrons. Bref, Chirac va nous manquer, maintenant qu'on à un gnogne argneu qui se prend pour Louis XIV (un autre nabot, comme lui, qui faisait un métre trente quatre). Chirac à reconnu son immense responsabilité dans la déportation, la colonisation, la traite négriére de l'Occident, la Colonisation, toute chose d'Homme de Droite, pendant que l'autre ose dire que la France n'est pas le pays de la Shoas ! Ecoeurant.

La défaite des Républicains est d'autant plus triste que, aprés cette période de reconaissance de l'énormité des crimes des français de Droites, on aurait pu passer avec Ségoléne à une vraie politique d'indemnisation sonnante et trébuchante de victimes et de leur descendants. Ce n'est que parti remise. Tôt ou tard, il faudra bien que la repentance se matérialise par un peine pécuniaire.

Au reste, les Jeunes sont l'avenir, comme le prouve leur élans de solidarité envers Ségoléne. Leurs votes le prouvent. Ils veulent être Solidaire, et vivre dans un pays de Diversité. Comme ils ont raison ! Jeunes, vous avez le droit d'être Solidaire ! Battez vous pour payer ! C'est votre honneur ! Personne n'a le droit de vous retirer votre espoir d'une Société plus Solidaire ! Quand à la Diversité, je remarque que les jeunes ne représentent que 15% de la population, contre 68% en Afrique. Ne serait-il pas temps de rééquilibrer ce pourcentage, afin d'obtenir un vrai Egalité ? Et les Jeunes, ils veulent vivre la Diversité ! L'immigration ne doit pas rester au rayons des promesse non tenu. C'est évident qu'il faut faire venir au moins 6 ou 8 jeunes Africain pour un jeune français. Surtout si, d'un point de vu de Citoyens du Monde Impartial l'on veut une cohésion sociale et générationnelle mondiale. Enfin, avec l'autre Nazi à l'Elysée, j'ai peur d'une absence de réforme sérieuse dans ce domaine. Sarkozy peut-il comprendre que la population de l'Afrique, ce noble continent entre tous, berceau de l'Humanité, va voir sa population doubler dans les deux prochaines décénies ? Comment pense-t-il acceuillir convenablement dans ce pays quelques centaines de millions de déportés de la pauvretés s'il n'y a pas déja sur place une vrai communauté capable de defendre leurs Droits, et de comprendre leurs besoins et leurs exigeances ? Pfff, je parle dans le vide... Sarko est de Droite.


Enfin, la Résistance s'organise. Bailleroux vient de fonder le MODEM, un parti Anti-Sarkozyste. Je vous invite à vous y inscrire en signe de soutient (puis, c'est gratuit, et vous pourrez toujours vous désabonner le jour ou ils vous demanderons de l'argent). Il faut bien que l'UMP comprenne que nous ne nous laisserons pas faire. Voila. D'ailleur je vais inscrire mes collégues, ca ne mange pas de pain !
http://soutien.bayrou.fr/index2.php

13 Comments:

  • Le digne héritier de Mitterand tire sa reverence alors que s'ouvre avec sarkonazy une des pages les plus sombre de notre histoire.

    Au revoir l'artiste

    By Anonymous Anonyme, at vendredi, 18 mai, 2007  

  • Charles Legrand soutient Chirac et Bayrou, j'en ai le derrière par terre. Vous nous revenez en pleine forme, mon cher Charles, avec ce sens de la mesure, qui vous caractérise toujours autant.

    A propos: "Et puis il a reconnu que les racines de l'Europe était Islamique, preuve de conviction racistes en recule."

    Je n'ai jamais entendu Chirac dire ça. Et puis, vous même, vous avez étudié l'histoire dans une pochette surprise?

    "Chirac à reconnu son immense responsabilité dans la déportation, la colonisation, la traite négriére de l'Occident (etc)..."

    Attention, là, "son" immense responsabilité. Ce n'est pas celle de Chirac, mais celle de l'Etat, du peuple et de nos ainés.

    By Blogger Thomas, at lundi, 21 mai, 2007  

  • http://grincheux.typepad.com/weblog/2006/09/les_racines_de_.html

    By Anonymous Anonyme, at lundi, 21 mai, 2007  

  • cher thomas,

    ils se trouvent que mes ainés étaient engagés dans la résistance dès 40. Je vous remercie donc de ne pas faire acte de repentance en leur nom. Si vous voulez faire votre outing pétainiste, fort bien, mais ne mélez pas nos aînés à tout cela.

    Bien à vous, sombre idiot.

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 22 mai, 2007  

  • Cher anonyme, il se trouve que mes aînés n'ont sans doute pas de leçon de résistance à recevoir des votres, car ils ont aussi été des résistants de la première heure et sont mort dans les camps de Bucchenwald et Dora.

    Quand je parle de "nos ainés", c'est pour mettre l'accent sur une responsabilité collective. Si vous n'êtes pas assez intelligent pour comprendre qu'à une époque ou plus personne de vivant ne s'est rendu complice de crimes comme la traite négrière, la responsabilité n'échoit nullement à l'un ou l'autre d'entre nous mais à notre condition d'homme et éventuellement à la culture de notre pays.

    Je ne relève même pas votre "sombre idiot", ni votre "pétainiste", insultes faciles (dans un dialogue apaisé) de celui qui n'a pas d'argument et qui ne sauraient me blesser venant de votre part.

    A bon entendeur.

    By Blogger Thomas, at mardi, 22 mai, 2007  

  • cher thomas,

    vous n'ignorez surement pas le statut problématique du concept de "responsabilité collective" entendu dans un sens trans-historique. il a donné lieux à des excès regrettables par le passé, certains croyant pouvoir venger le Christ en s'attaquant au peuple déicide.

    de plus, les français électeurs de M. Chirac ne sont pas forcément les descendants de ceux de 1940. Dès lors, on voit mal pourquoi M. Chirac pourrait faire repentance au nom d'Aboubakar ou de Tafik, français de 2006, alors que leurs parents étaient cultivateurs en Afrique au moment des faits...


    ...salut !

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 22 mai, 2007  

  • à moins que lorsque vous dites avec Chirac "notre" responsabilité, vous n'excluiez nos amis les enfants du soleil. mais je ne peux le croire...

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 22 mai, 2007  

  • Cher anonyme (je ne sais pas si c'est le même que tout à l'heure) ce que je voulais dire par "responsabilité collective", c'est que l'Etat, en temps que personne morale, est responsable, mais aussi ceux de nos ainés qui ont perpétués ses crimes. Comme ils sont mort maintenant (ou bientôt), c'est à leurs descendants, fondus dans le peuple, de reconnaitre les erreurs du passé, et de veiller à ne pas les refaire.

    Nos amis enfants du soleil ne sauraient être responsables. Mais ils sont encore loin d'être en majorité en France. Le peuple n'a pas changé du tout au tout en 60 ans.

    Evidemment, il faut veiller à ce que cette responsabilité ne justifie aucunement les excés que vous dénoncez fort justement. Faire la part des choses, c'est notre mission d'hommes de gauches civilisés.

    Charles Legrand disait: "Chirac à reconnu son immense responsabilité dans la déportation, la colonisation, la traite négriére de l'Occident (etc)..."

    "Son" immense responsabilité? Chirac n'est nullement responsable de ces crimes là, pas plus quue vous ou moi qui n'était pas né. Si on veut qu'il y ait responsabilité, il faut donc bien qu'elle soit un peu collective.

    By Blogger Thomas, at mardi, 22 mai, 2007  

  • (toujours le même anonyme)
    Cher Thomas,

    "Si on veut qu'il y ait responsabilité, il faut donc bien qu'elle soit un peu collective."

    Mais pourquoi diantre "voulez" vous qu'il y ait responsabilité ? La Belgique n'a violé aucune jeune fille, c'est Marc Dutroux qui l'a fait. C'est lui qui est responsable. Comme les membres d'Action directe ont du sang sur le smains, pas la France.

    D'autres part, vous restez sur une confusion regrettable entre :
    1. la France
    2. les français
    3. l'Etat
    4. le personnel politique

    Ce sont des choses bien différentes, et les unes n'engagent pas les autres. Ainsi, l'Etat italien a participé à la guerre en Irak, alors que les italiens étaient opposés. De même, l'Etat français n'a pas été accusé lorsque le préfet BOnnet a mis le feu à quelques paillotes.

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 23 mai, 2007  

  • C'est vrai, mais je soulignai justement ce que l'article de Charles Legrand avait d'incohérant. Soit l'on veut une responsabilité, comme semble le souhaiter Legrand, et donc elle est collective. Soit il n'y a pas de responsabilité, et dans ce cas là il est malsain de se repentir sans cesse.

    Il faut bien entendu respecter le devoir de mémoire, mais en ayant conscience de cela. Pour la confusion entre les quatre éléments, ils sont tout de même plus ou moins liés. L'Etat est l'émanation du peuple, le personnel politique fait partie du peuple et est élu par lui; le tout formant le pays.

    Bref, au fond, je ne suis pas en désaccord avec vous, mais je voulais souligner les contradictions du discours de Charles Legrand. Je l'ai plusieurs fois lu voulant une indemnisation pécuniaire pour les descendants des victimes, (sans doute payée par les descendants des bourreaux)... ce qui pour moi est abbérant. La seule chose que nous puissions faire, c'est reconnaître une part sombre de notre histoire.

    By Blogger Thomas, at mercredi, 23 mai, 2007  

  • je crois plutot que Charles soulignait la responsabilité personelle de l'homme de droite qui, par son vote, réactualise les fautes du passé inhérentes à sa famille politique (esclavagisme, colonisation, vote des pleins pouvoirs à pétain, catholicisme, amour de l'argent, obsession de la liberté individuelle...). Puisque la droite c'est le racisme, comme nous l'enseigne l'histoire, voter a droite aujourd'hui c'est encore et toujours endosser le racisme, c'est donc en être coupable.

    Je ne veux d'ailleurs pas parler à la place de Charles, mais apprenez que lorsque l'on croit déceler une incohérence dans son propos, et pour peu que l'on soit sincèrement de gauche, il vaut mieux y réfléchir à deux fois... le fou voit des chimères là ou Charles Legrand voit le désir d'Avenir.

    M. Jihesse

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 23 mai, 2007  

  • "réactualise les fautes du passé inhérentes à sa famille politique"

    Beau raccourci M. Jihesse, mais il faudra toutefois m'expliquer en quoi les UMP and Co sont responsables du pétainisme, de l'esclavage ou des colonies...

    "Puisque la droite c'est le racisme, comme nous l'enseigne l'histoire"

    Je suis désarmé par tant de stupidité... notez tout d'abord que Hitler était socialiste (je sais ça fait mal...), Jules Ferry aussi (et accessoirement plus grand défenseur des colonies françaises...), ensuite que lorsqu'on parle de l'Histoire on met un H majuscule, et finalement ce genre de généralisations raccourcies sont indignes d'une personne qui se dit éclairée.

    Sinon, je ne vois pas le lien entre le catholicisme qui dit "malheur aux riches" et l'"amour de l'argent" que vous lui associez.

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 23 mai, 2007  

  • Legrand a écrit "Il a eut une mauvaise éducation, de mauvaise fréquentation (il a serré la main de Le Pén par exemple !). C'est pourquoi il a fallut le rééduquer, pour qu'il devienne moins Beauf de Droite sorti de sa cambrousse. Ca prouve bien l'importance de l'éducation. Sans elle, pas d'Homme de Progrés luttant pour le Progrés, contre la Droite revancharde aux ordres des Patrons."

    Une seule solution : des camps de rééducation. Deuxième étape des goulag et si cela ne suffit pas la guillotine (sinon Polpot aussi avait de super solutions, à étudier) ;-)

    By Anonymous Arbey, at samedi, 26 mai, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home