Pour un Autre Monde

dimanche, décembre 19, 2004

Une Victoire Historique

Je suis bien content. La Turquie va entrer dans l'Union. Il est étonnant de voir Chirac attiser les craintes, souffler sur les braises de la méfiance, laisser entendre que le processus conduit de façon inéluctable à l'adhésion. Oui, la population turque aujourd'hui semble être en faveur de l'adhésion à l'Union européenne et on peut se réjouir de l'attractivité du projet européen. Mais, rien n'est acquis. Faut-il rappeler que la Norvège a rejeté par deux fois une adhésion à l'UE après de longues négociations d'adhésion. Il faut donc tous faire pour plaire aux Turcs.
Passons sous silence certains réactionnaire turcophobe ennemi du progrès qui s'imagine encore qu'une négociation n'est pas une adhésion. Mais franchement, à par un régime de facho complet, qui pourra au terme de ce processus de métissage joyeux dire aux Turcs d'aller se faire voir ailleurs ? L'entré de la Turquie est donc acquise ! :-)
C'est bien là le rôle de l'élite Républicaine que d'aller contre les humeurs populistes afin de tracer la voie vers le triomphe des Droits de l'Homme et un gouvernement mondial. La fin des frontiéres de l'Union est un pas manifeste vers l'Universel, c'est à dire la victoire du Droit et de la Paix contre le particularisme historique des populations.

L'entrée de la Turquie dans les institutions européennes est vraiment essentielle pour les générations futures. Pourquoi ? Parce que le futur, c'est un monde métissé et une Loi égale pour tous. Or, la Turquie va maintenant, après débat parlementaire, pouvoir décider des Lois françaises, via l'Europe. C'est donc la garantie d'avoir des lois françaises métissées, qui respecte la culture de l'Autre, dans un esprit de partage de la souveraineté, de fraternité et d'égalité. Ces futures lois métissées que nous appelons tous de nos vœux, seront une étape vers plus d'intégration. Je pense en premier lieu à tous les pays arabes : Il faut d'urgence ouvrire les négociations d'adhésions.

Certes la Turquie c'est aussi l'occasion inespérée de régénérer l'Europe, et tout d'abord la France. Comme il n'y a pas d'exemple historique d'une immigration qui ne change l'organisation sociale d'un pays, c'est donc vers une organisation sociale complètement différente de l'actuelle que nous allons. L'immigration est le moyen de détruire d'abord cette société pourrie pour après la reconstruire sur des bases saines de respect de l'Autre, de métissage, d'Egalité, d'Universalité bref une société qui par nature ne pourra être capitaliste. Certes, il est difficile de prévoir la forme que prendra cette société. Les fascistes bien sur, et le reste de la Droite, ultra réactionnaire et ringarde, semble s'énerver du fait que leurs descendants seront tous, à la manière brésilienne, "café au lait". Franchement, c'est là du racisme. Etre blanc ou bien noir, ce n'est pas une question d'identité. C'est uniquement biologique. Et il faut combattre cet argument raciste en mettant en avant une définition non biologique de l'identité sur des bases uniques de projet de Société. Et donc la fin de l'homme blanc, le plus prédateur pour l'environnement et les autres peuples de toute l'Histoire, n'a aucune importance. Car l'identité, ce sont les valeurs qui nous définissent, et rien d'autre. Et c'est parce qu'elle à un projet européen que la Turquie EST européenne.

5 Comments:

  • Oui avec la turquie dans l'europe la france ne pourra pas faire des lois aussi islamophobes que celle interdisant le port du voile a l'école.
    la turquie sera tellement importante au parlement européen que ce genre de loi fasciste ne pourra pas exister dans les pays européens.

    C'en est fini du blanc et de son modéle "républicain" qu'il entend imposer à l'autre au mépris de sa culture et de sa richesse.

    l'islam apportera une richesse qui grandira l'europe.
    demain nous verrons des milliers de tétes voilées de toutes les couleurs, nous vivrons dans un monde plein de couleurs.

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 21 décembre, 2004  

  • Comme je partage ton enthousiasme, Charles Legrand ! Rien n'avait apparement changé depuis Montesquieu et les Lumières, et chacun semblait se demander encore "Comment peut-on être Turc ?". Le président Chirac, fidèle à son volontarisme diplomatique, magistralement démontré lors de son opposition aux projets irakiens du sinistre Dobeliou, a encore une fois ouvert la voie à une certaine idée de la modernité. Si difficile à imposer dans un pays pétri de conservatisme comme la France...

    Son honneur s'appelle modernité. Et celui de la France aussi, subséquemment..

    By Blogger Benoit Mussolin, at mardi, 21 décembre, 2004  

  • Charles legrand, convertis toi a l'Islam, tu ne veux que ca. L'homme blanc le plus grand des prédateurs?
    non l'homme tout court, c'est bien toi qui dit qu'on est noir ou blanc pour une question biologique et non identitaire? que vient faire la biologie dans le fait d'etre prédateur?
    rafraichit ton esprit et remet tes idées au clair. merci d'avance

    By Anonymous Anonyme, at samedi, 29 janvier, 2005  

  • Il n'y a de ma part aucun racisme, biens sur. Seulement ouvrez un livre d'histoire. Qu'est-ce qu'on y voit ? Chez les européenns, chez les blancs des suites sans nombre de massacres, d'exploitations, d'abominations. Tandis que vous ne trouverez quasiment rien sur les noirs. Et pourquoi ? Non pas parce qu'ils sont noirs -qu'ils le soient est un hasard-, mais parce qu'ils sont resté plus proche de la simplicité de vivre et de la nature. Eux, ils ne poluent pas, ils ne bombarde pas l'Irak, ils n'envoient pas des Juifs dans des "douche", ils refusent le capitalisme, la société de consomation qu'on nous impose, et la colonisation idéologique que nous cherchons à leur imposer sous le nom de "développement".
    C'est pour cela que le métissage, aprés une phase transitoire de mixité, va enrichir l'européen de toutes ces vertus. Ou plutôt, il ne sera plus européen, il sera transformé, et sa richesse culturelle doublé. Il accédera alors à une conscience supérieur, si l'on veut. En tout cas il sera certainement moins dévastateur pour l'humanité. Ne serait-ce que parce qu'il sera incapable par définition d'être raciste.

    By Blogger Charles Legrand, at dimanche, 30 janvier, 2005  

  • Oui monsieur Legrand, j'ai ouvert un livre d'histoire, oui j'ai vu qui a envoyé les noirs en Amérique pour les réduire en esclavage, oui je sais qui a envoyé les Juifs à la "douche", oui je sais qui a propagé la société de consommation, oui je sais qui bombarde l'Irak, oui je sais ce qu'était l'apartheid, oui je sais qui a massacré les Indiens d'Amérique.
    Mais le fait d'être blanc est un pur hasard et n'influe en rien sur le comportement. Vous le dîtes vous même. Mais je sais aussi qui sont les Talibans, qui est Gengis Khan, qui a massacré les Tutsis, qui massacre au Darfour, qui a envahit le Tibet. Monsieur, ayez le courage que la connerie ne dépend pas d'une couleur de peau, mais seulement du fait d'être un homme ou pas.
    Quand je regarde le monde d'aujourd'hui, les marées noires, les guerres, la famine, les déforestations, l'extermination des animaux et la déstruction suicidaire de notre planète, je n'ai pas honte d'être blanc, j'ai honte d'être un humain.

    By Anonymous Anonyme, at dimanche, 30 janvier, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home