Pour un Autre Monde

mercredi, décembre 21, 2005

Abrogation !

Avec Gilbert Annette (PS), Jean-Marc Ayrault (PS), Jean Michel Baylet (PRG), Jean-Pierre Bel (PS), Olivier Besancenot (LCR), Patrick Braouezec (PCF), Marie George Buffet (PCF), Jean-Christophe Cambadelis (PS), François Hollande (PS), Bernard Kouchner (PS), Alain Krivine (LCR), Jean-Marie Le Guen (PS), Alain Lipietz (les Verts), Victorin Lurel (PS), Noël Mamère (les Verts), Pierre Moscovici (PS), Bernard Poignant (PS), François Pupponi (PS), Dominique Strauss-Kahn (PS), Christiane Taubira (PRG), Dominique Voynet (les Verts), Yann Werhling (les Verts), et tous les autres Hommes et Femmes de Progrés, luttons pour obtenir l’abrogation de l’article fachiste numéro 4 de la loi du 23 février 2005, rédigé comme suit :

« Les programmes de recherche universitaire accordent à l’histoire de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, la place qu’elle mérite. Les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, et accordent à l’histoire et aux sacrifices des combattants de l’armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit.
La coopération permettant la mise en relation des sources orales et écrites disponibles en France et à l’étranger est encouragée
».



Pour éviter les divagations de certains chercheurs de Droite, exigeons que la Loi soit désormais ainsi rédigé :

"Les programmes de recherche universitaire accordent à l’histoire de l'occupation française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, la place qu’elle mérite. Les programmes scolaires enseignent en particulier le rôle négatif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, et accordent à l’Histoire et aux sacrifices des résistants et combatants pour l'indépendance de ces pays la place éminente à laquelle ils ont droit.
La coopération permettant la mise en relation des sources orales et écrites disponibles en France, notamment en milieux scolaire auprés des jeunes issue de l'immigration, et à l’étranger, est encouragée
."

10 Comments:

  • Oui, vive l'oralité ! Et pour cela créons non exigeons un numéro vert "SOS histoire et vérité" que les jeunes issus de l'immigration et des DOM TOM (sauf les descendants d'esclavagistes bien sûr) pourront appeler à la sortie du cours d'histoire, pardon pendant le cours car le droit n'attend pas. Pour éviter le lamentable procès Chagnon, (un prof non musulman salit Mahomet et ses apôtres). Les bagarres avec les professeurs qui se disent menacés lorsque des élèves provoqués dans leur histoire intime veulent répondre, etc. Pour qu'enfin les descendants des morts des deux guerres mondiales puissent se faire entendre. De nos jour, les Français sous-traitent encore les travaux dangereux à ces populations fragiles et rêvent de leur faire faire les prochaines guerres, assez !

    Les hommes et femmes verts (comme la vie) de ce centre d'appel seront recrutés selon les toutes dernières méthodes de discriminations positives reconnues mêmes par Sarkosy.

    L'oralité, c'est aussi l'obésité et les SMS surcouteux dont sont victimes les jeunes des quartiers. Leurs problèmes de cartes de paiement et les dépendances à l'alcool, à la drogue et à la magie. Nous leur devons entière assistance sur tous ces problèmes.

    Une fois de plus Charles, vous mettez dans le mille !

    By Anonymous Agathe, at jeudi, 22 décembre, 2005  

  • Denoncez les obscurantistes
    et soutenez la petition humaniste.
    N'ecoutez pas les boniments
    de notre brave parlement.

    Contre l'histoire revisionniste
    et les derives colonialistes,
    vive le mouvement citoyen
    pour defendre les africains !

    By Anonymous Anonyme, at jeudi, 22 décembre, 2005  

  • Ce salaud de géo n'est pas encore venu déverser son fiel fascisant sur ce fil ?
    J'en suis très étonné.

    By Anonymous Anonyme, at jeudi, 22 décembre, 2005  

  • je pense que nous devons donner son sens à l'histoire ;la reconnaissance des crimes passées doit etre exemplaire ;mais il ne faut pas oublier ,non plus, que le plus court chemin de l'homme à la guerre c'est bien souvent l'histoire
    geo
    le post precedent confirme le gout de son auteur pour le débat citoyen

    By Anonymous Anonyme, at jeudi, 22 décembre, 2005  

  • Waouh! Du colonialisme à l'obésité... Ca c'est du strong, Agathe (ze blues)! J'avoue que j'ai parfois du mal à suivre la virtuosité intellectuelle foudroyante de ce blog. Mais je m'applique, hein.

    By Blogger Robert Marchenoir, at jeudi, 22 décembre, 2005  

  • Robert Marchenoir, j’ai du mal avec votre franglais. La proposition d’Agathe EST pragmatique. Plutot que de se positionner en avocats procureurs, je pense que MRAP et SOS Racisme, serviraient mieux leur cause en mettant a la disposition de la société civile des numéros de telephone d’urgence et de conseil pour personnes en détresse et en difficulté. Mais il faut leur donner les moyens matériels de le faire et de pouvoir servir les millions de jeunes sur notre territoire. Agathe, je ne pense pas que ce soit une bonne idée d’exclure qui que ce soit. Pour que ça marche un tel service doit devenir universel. Pourquoi dépenser autant d’energie sur un marché médiatique déjà très saturé et très controversé quand on ne donne aucune voix et aucun confort à ceux qui sont en detresse ?

    By Anonymous koubiak, at vendredi, 23 décembre, 2005  

  • Géo, je vous dois des excuses, j’avoue avoir confondu beaucoup des messages d'un anonyme racoleur avec les votres. Je suis d’accord avec vous, l’histoire est le prétexte facile des nostalgiques et des revanchards. Charles soulève encore une fois un sujet clé de la lutte pour la tolérance en ce qui concerne notre devoir de pédagogie et de vigilance, et en faveur de l’objectivité culturelle.

    By Anonymous koubiak, at vendredi, 23 décembre, 2005  

  • Koubiak, je n'excluait personne. Ce sont malheureusement toujours les mêmes descendant d'esclavagistes qui refusent le progrès. Mais les autres sont deux fois bien venus.

    Bonne remarque marketing, et dans ce domaine les camarades du MRAP et d'SOS Racisme sont les meilleurs d'entre nous. Donc à eux de jouer.

    By Anonymous Agathe, at vendredi, 23 décembre, 2005  

  • Je pense que pour rendre le dispositif effectif il faut attribuer un numéro universel d’urgence comme le 11 ou le 16. Le financement intégral peut se faire avec une surtaxe solidarité de moins de 1 euro par ligne téléphonique. Qui dit mieux ?

    By Anonymous koubiak, at dimanche, 25 décembre, 2005  

  • Tiens vous avez une curieuse façon de faire les citations. La pétition des historiens ne demande pas le retrait de cette seule loi, mais de toutes les lois aberrantes qui empêchent en France l'exercice de la profession d'historien quand on touche à certaines périodes.

    Jetez donc un oeil chez le diable !

    http://fr.novopress.info/?p=3782

    By Anonymous Anonyme, at vendredi, 30 décembre, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home