Pour un Autre Monde

dimanche, décembre 18, 2005

Contre Culture : La Déconstruction Positive

"Depuis quelques années, l'ambiance française est crépusculaire. La régression de la France nous est annoncée sur tous les tons, du plus lugubre au plus professoral. Et la seule solution qui nous soit proposée est le sursaut républicain, la communion laïque et citoyenne. L'exorcisme et la prière.

De deux choses l'une. Soit la France est réellement indivisible, et nous allons sombrer avec elle. Soit nous autres, Bretons, Occitans, Corses, Alsaciens, Basques, serons les communautés qui émergeront lorsque le bateau se disloquera. Evidemment, la seconde perspective est particulièrement attrayante.

Elle est également conforme aux évolutions mondiales. Sur 192 Etats reconnus par les Nations Unies, 125 ont moins de 60 ans.
L'effort d'intégration devient absurde. Nous autres, les périphériques et les nouveaux venus, traités comme des immatures et des sous-cultivés, pourquoi serions-nous solidaires ?

Pourquoi être l'Oncle Tom, quand nous pouvons être Mandela ?

Nous sommes prêts à faire l'expérience d'un monde avec une France absente ou démantelée. La France nous enferme dans une identité française qui se veut suffisante, dans un modèle républicain qui se veut universel, dans une croyance en l'éternité de l'Etat-nation

Aujourd'hui le miroir est fêlé. Nous pouvons arracher notre regard de l'image que la France nous renvoyait. Le charme est rompu. Du même coup, la contestation ou la nostalgie ne suffisent plus. Il nous faut construire notre futur collectif.

Il faut se préparer à prendre nos responsabilités dans le nouveau monde. Nous devons pour celà nous départir des mythes et des préjugés liés à la suprématie française. Aujourd'hui que cette suprématie s'efface, nous ne sommes plus animés envers la France d'un désir mimétique. L'exercice du devoir de mémoire prend un goût amer.

Avant de nous tourner vers d'autres horizons, les nôtres, il nous faut nous détacher des héros et des mythes qui nous ont bercés. L'opération initiatique n'est pas toujours agréable ; mais elle est nécessaire.
"


Contre Culture, le site qui dénonce le caractére complétement Fachiste de la culture française depuis des siécles.
Une lecture saine et obligatoire pour tous les Anti-Fachistes du monde qui lutte chaques jours contre le Racisme et la Xénophobie profondément ancré au coeur du peuple français.

-Parce qu'on ne peut pas favoriser une repentance sincére des français si on ne les instruit pas, ni construire une véritabbe Democratie Mondiale dans une République Universelle si les préjugés identitaires et nationalistes subsistent..

33 Comments:

  • S'il y avait des prix pour les blogs, comme ça se fait pour le cinéma ou la littérature, je pense que celui-ci se verrait sans aucun doute décerner le prix 2005 du blog le plus crétin de la blogosphère.

    By Anonymous Anonyme, at lundi, 19 décembre, 2005  

  • Je vais hacker ton blog, sale facho de Charles Legrand.

    By Anonymous Anonyme, at lundi, 19 décembre, 2005  

  • Charles, la repentance a commencé. Le 19 heures de France 3 a dit "Non à l'expulsion d'un Papa." Toutes les Mamans sont touchées. Il y a encore tant de Papa au tribunal !

    Et non au hacker, place au dialogue !

    By Anonymous Agathe, at lundi, 19 décembre, 2005  

  • Ouais, vive le dialogue !

    Mais de loin.

    Au moins, ceux qui veulent hacker les blogs, ils respectent la liberté d'expression !

    By Anonymous Agathe même nom, at lundi, 19 décembre, 2005  

  • Il est en effet urgent que les organisateurs de fest-noz, les joueurs de biniou et les fabricants de kouign-aman joignent leurs forces aux valeureux dynamiteurs des symboles de l'Etat colonialiste en Corse.

    C'est loin, mais ils peuvent devenir solidaires en faisant un petit effort, j'en suis sûr.

    Cela dit, personnellement, j'aurais aimé qu'on n'oublie pas, dans cette liste, les habitants des Hauts-de-Seine.

    J'habite les Hauts-de-Seine, et moi aussi, j'aimerais m'inscrire pour devenir un Mandela. Ca a l'air plus cool qu'un Oncle Tom.

    By Blogger Robert Marchenoir, at lundi, 19 décembre, 2005  

  • Vous abordez une question sensible. Il faut d’une part concilier le devoir de mémoire, reconnaître les méfaits de la disparition des dialectes et des tissus sociaux régionaux (surtout en outre-mer). D’autre part pour combattre l'ultraliberalisme obscurantiste il faut eliminer les nationalismes régionaux, ces entraves féodales à l’universalité des valeurs republicaines. Si la Gauche avait plus de porte-paroles comme vous et votre Blog, pour poser ces questions delicates on aurait un vrai debat citoyen. Car on ne peut certainement pas faire confiance à la droite pour gérer de tels enjeux.

    By Anonymous koubiak, at mardi, 20 décembre, 2005  

  • Koubiak a raison. La gauche a besoin de vous en 2007, Charles.

    CHARLES LEGRAND PRESIDENT !
    CHARLES LEGRAND PRESIDENT !!
    CHARLES LEGRAND PRESIDENT !!!

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 20 décembre, 2005  

  • Dîtes donc, Charles... Je ne vois pas un commentaire de votre part sur les récentes émeutes raciales en Australie.

    Vous n'avez pas également honte d'être australien ?

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 20 décembre, 2005  

  • "Si la Gauche avait plus de porte-paroles comme vous et votre Blog, pour poser ces questions delicates on aurait un vrai debat citoyen."

    Il va finir par devenir encore plus "drôle" que Charles Legrand, ce Koubiak.

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 20 décembre, 2005  

  • "Et non au hacker, place au dialogue !"
    Vous avez raison douce Agathe, à ceci près qu'il ne s'agit pas véritablement d'un dialogue, mais plutôt, comme le dirait notre grand Charles, de PEDAGOGIE. Il nous faut être pédagogue envers ces fachos qui sont encore de droite parce qu'ils sont dans l'ignorance. Il ne s'agit pas de dialogue, dans le sens qu'il n'y a pas à attendre d'échange réel, de contre-partie de la part fasciste envers la part éclairée et socialiste. En effet, qu'est-ce que l'homme de droite peut bien nous enseigner et nous faire connaître, hormis la haine? Nous devons nous revêtir de patience, et extraire le fasciste comme le catholique de leur mare de préjugés d'un autre âge.
    Nick L.

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 20 décembre, 2005  

  • Je viens de découvrir ce blog "second degré". Bravo pour celui-ci. Il montre, d'une façon originale, très subtile et même humoristique, combien la bien-pensance de gauche est ridicule et conduit à l'impasse. Vu le nombre de vos posts et le temps que vous avez dû passer à les écrire, cher Charles Langlois, vous devez comme moi sacrément haïr la gauche. Mais encore une fois, BRAVO à vous, vous êtes très talentueux !

    By Anonymous Jean-Marie LE PEN, at mardi, 20 décembre, 2005  

  • Trés bien dit, Nick L.

    Quant aux prétendues "émeutes raciales", en fait des émeutes de la faim(?) ou contre le racisme (?) des blancs, j'attend, avant de me prononcer, d'avoir tous les élements de réflexion disponibles.

    Je note cependant qu'il n'y a pas 20 ans, l'Australie n'autorisait à l'immigration que les "blancs", ce qui montre tout de même qu'ils doit y avoir de sacré probléme dans la psychologie des australiens..

    By Blogger Charles Legrand, at mardi, 20 décembre, 2005  

  • " Jean-Marie LE PEN a dit...
    Je viens de découvrir ce blog "second degré"."


    Merci, géo.

    Je vais t"en fair emoi des parodies :

    "Les camps de la morts sont un détails de la seconde guerre mondial (Heil!), l'important, c'est qu'on à perdu cette guerre (Houille!), et puis ni la colonisation ni l'esclavage n'ont jamais exixté (Hail!), les noirs sont arrivé à la nage ou en faisant du sky nautique, et faut blinder nos frontiéres avec du fils barbelés fabriqué uniquement en bretagne (Hoeul ?) pour éviter l'invasion judéo-maconique des chinois qui sont tous jaunes (horreur !) et vienent nous piquer nos profits (Arggggg!) et brulent nos voiture et surtout ma férari dans les banlieux : les pauvres et les pédés dehors, Algérie Française, et vive oncle adolf et le Kapitalisme ! HAilMEN ! & Finkelkraut for ever !"

    By Blogger Charles Legrand, at mardi, 20 décembre, 2005  

  • Il ce voyait venir de loin, ce facho de géo, avec ces gros sabots !

    Bravo Charles, vous l'avez mouché avec le panache propre à l'homme de gauche...

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 20 décembre, 2005  

  • Ouais Geo, on t'a reconnu !

    T'es nul ! Facho !

    By Anonymous Geo trouve tout, at mardi, 20 décembre, 2005  

  • c'est de plus en plus consternant!!!
    geo

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 20 décembre, 2005  

  • Encore toi... Ton papa sait que tu joues avec l'ordinateur quand il est pas là ? Hein ? tu vas encore te faire gronder, pffff. Bon, je vais essayer de t'expliquer quand même.

    Je sens bien, au ton de tes incessantes interventions et de tes multiples signes d'incompréhension et d'ignorance, le désir qui t'anime de comprendre ce monde complexe qui t'entoure Petit scarabée.

    Avant tout, il faut que tu ouvres ton petit coeur, je peux ressentir tes souffrances passées, à l'origine de ton grand désarroi affectif. Ici, c'est le monde des gentils. Mais tu sais, il y a des méchants partout ailleurs. Le moment venu, tu les reconnaîtras à leurs bottes noires et leurs chemises grises.

    Je sais bien que tout celà pour le moment peut te paraître confus, enfin je veux dire pas très clair, ou euh, compliqué, euh pas facile quoi, tu comprends ? Mais, avec le temps, dans ta tête, eh bien il y a des neurones, c'est comme des petits fils électriques qui scintillent dans le noir. Il y en a tout plein, tout plein. Eh bien, ils vont se rejoindre, ou pas. Tu dois attendre ce moment pour comprendre les choses dont nous parlons ici. C'est la différence entre les enfants et les grandes personnes, je t'ai mis un petit lien tout rigolo pour que tu atteignes cette étape sans encombre, enfin je veux dire facilement quoi, enfin peut-être, hein ? Des fois, il y en a, ils restent bloqués en route... Tu seras pas dépaysé, puisque tu y recevra un enseignement aux mêmes couleurs que ton caleçon et tes petites chaussettes assortiies !!

    VVOOOUUUIIIIIII, rouge et bleu avec des étoiles ! mais ouiiii !!!
    Allez petit garnement, va jouer et qu'on ne t'y reprenne plus hein ! Ah ces gosses ! y sont si mignons alors, zadorables.

    http://www.disney.fr/

    By Blogger Charles Legrand, at mardi, 20 décembre, 2005  

  • Jean-Marie,

    Si vous aimez les sites de gauche, je vous conseille celui de Joël Monpère, le "libre penseur militant".

    http://joelmonpere.blogspot.com/

    By Anonymous Anonyme, at mardi, 20 décembre, 2005  

  • Pourquoi ne pas instaurer des assemblées territoriales, avec pour chaque région, une constitution reconnaissant une collectivité trilingue: le dialecte régional (occitan, breton, provençal, créole, etc..), le français, et une langue personnelle librement choisie par chacun. Ainsi on donne à chaque région un statut digne comme la Corse et la Nouvelle-Calédonie. On conserve le français comme lingua franca. On interdit les discriminations et les communautarismes identitaires en laissant chacun libre d’utiliser la langue de son choix. Le français est la langue de la République – on oublie vite la re-éducation forcée des petits enfants qui naguere parlaient alsacien à l’école de la République. L’académie française n’a pas de vocation pseudo-policière!

    By Anonymous koubiak, at mercredi, 21 décembre, 2005  

  • Aprés Staline et Lepén dans le forum commentaires, nous aurons surement a faire à une apparition de l'idole autrichien de tous ces fascistes. Il semble que beaucoup de gens de droite soient attirés vers ce Blog comme des papillons par la flamme. Charles dispose d’une platforme idéale pour mener une action pédagogique qui peut passer par le dialogue (au sens socratique) entre humanistes et intellectuels de gauche.

    By Anonymous koubiak, at mercredi, 21 décembre, 2005  

  • mais charles ,les propos que vous tenez s'adressent à vous-meême....sauf que côté neurone ,chez vous ça fait bougrement defaut!!!
    géo

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 21 décembre, 2005  

  • "Il semble que beaucoup de gens de droite soient attirés vers ce Blog comme des papillons par la flamme."

    Je dirais plutôt que beaucoup de gens d'extrême-droite sont attirés vers ce blog comme des mouches vers la merde.

    By Anonymous Blériot, at mercredi, 21 décembre, 2005  

  • >Je vais hacker ton blog, sale facho de Charles Legrand.

    Cette menace contre-révolutionnaire me met la puce à l'oreille. Un seul commentaire a été déposé sur mon blog (joelmonpere.blogspot.com) depuis plusieurs jours alors même qu'il est en train de devenir un des forums citoyens de référence de l'anti-politiquement correct et de la lutte contre la bien pensance.
    Ne trouvez-vous pas cela surprenant?

    Joël Monpère

    By Blogger Joël Monpère, at mercredi, 21 décembre, 2005  

  • A message desopilant
    commentaires desobligeants
    comique farfelu
    ou primitif velu ?

    Un Emmanuelli
    ni retrouverait pas son parti
    Comme on disait autrefois
    ils sont fous ces Gaulois!

    By Anonymous Anonyme, at mercredi, 21 décembre, 2005  

  • Merci Blériot de demontrer ma théorie de façon aussi éclatante. Mais ecoute, plutôt que de te prendre pour une mouche a merde, laisse-toi donc tenter par l'humanisme! Tes propositions concrètes ou provocatrices et tes critiques constructives seront certainement bienvenues.
    Je m’excuse de ne pas avoir inclus les artistes et les poètes dans mon appel au dialogue. Voilà c’est chose faite.

    By Anonymous koubiak, at jeudi, 22 décembre, 2005  

  • Merci Koubiak pour cet appel élargi au dialogue.

    By Anonymous Agathe, at jeudi, 22 décembre, 2005  

  • "Merci Blériot de demontrer ma théorie de façon aussi éclatante."

    Koubiak reconnaît donc implicitement que ce "blog" est de la merde. C'est, de sa part, une avancée intéressante... et importante.

    Pour le reste, vu sa très grande assiduité (par rapport à la mienne) sur ce "blog", je pense que le qualificatif de "mouche" s'applique beaucoup plus à lui qu'à moi.

    By Anonymous blériot, at jeudi, 22 décembre, 2005  

  • "Koubiak reconnaît donc implicitement que ce "blog" est de la merde."

    Et comme disaient les Nazi, nous avons Auswitch, le "trou duc du monde", pas vrai ?

    Franchement, homme de la réaction, même si la Société a échoué avec vous, on ne vous retient pas : allez donc faire joujou avec Jean Marie, et laissez nous Penser le Monde de Demain.

    Pour le Progrés !
    Pour l'Egalité !
    Pour le Métissage !

    Vive la Gauche !

    By Blogger Charles Legrand, at jeudi, 22 décembre, 2005  

  • "Charles Legrand",

    VOUS êtes un fasciste.

    JE suis de gauche.

    Ok ?

    By Anonymous Blériot, at jeudi, 22 décembre, 2005  

  • ""Charles Legrand",

    VOUS êtes un fasciste.

    JE suis de gauche.

    Ok ?"

    Blériot



    Aah ils sont drôles les sarkosystes!
    Ben moi je suis le pape alors !
    Alala !
    Je pense qu'il faudrait installer un système avec paiement via carte banquaire pour poster sur ce blog.

    1_Les gens de droite, qui n'ont que des conneries et des insultes à dire, étant naturellement radins et près de leurs bourses seraient tout de suite dissuadés de jouer aux malins.

    2_Les gens de progrès, plus généreux, allieraient bonne parole et geste citoyen si Charles reverse, par exemple, une partie des bénéfices au MRAP ou à des groupes de rap mis en difficulté financière à cause des nouvelles lois liberticides.

    Bon, bien sûr, ce système peut poser des problèmes.

    Reinhard

    By Anonymous Anonyme, at jeudi, 22 décembre, 2005  

  • "Les gens de droite, qui n'ont que des conneries et des insultes à dire, étant naturellement radins et près de leurs bourses.."

    Ah bon? Ils rangent leur carte bleue au chaud sous leurs couilles?

    Je pensais bien que c'étaient des pervers, mais à ce point-là...

    By Blogger Robert Marchenoir, at jeudi, 22 décembre, 2005  

  • Ca commence à me fatiguer ces fachos qui viennent pour donner des lecons de Socialisme :((


    Braillez donc un bon coup votre Haine du Droit à l'Immigration, votre Haine des Immigrés, du Métissage, de la République, de l'Egalité, de la Solidarité, de la Redistribution et de la Repentance, du Devoir de Mémoire et de la République Universelle, et allez donc voir ailleur si j'y suis !

    Votre programme nationale-capitaliste, on le connait, alors inutile de l'étaler, merci.

    By Blogger Charles Legrand, at jeudi, 22 décembre, 2005  

  • "Quant aux prétendues "émeutes raciales", en fait des émeutes de la faim(?) ou contre le racisme (?) des blancs, j'attend, avant de me prononcer, d'avoir tous les élements de réflexion disponibles."

    Résistance Australienne

    La vérité sur les émeutes raciales en Australie




    Un jeune australien lance aux journalistes « nos femmes ont été menacées d'être violées parce qu'elles portent des bikinis. Ces personnes essayent d'arrêter notre façon de vivre. »

    5,000 habitants, principalement, des jeunes, du comté de Cronulla au bord des plages de Sydney – on est actuellement là bas en plein période estivale, hémisphère sud oblige - ont décidé de « reprendre la plage » et le week end fut marqué par des scènes d'une rare violence où les « aussies » ont décidé de chasser les « touristes » et autres immigrés musulmans qui chaque année sont plus nombreux sur les côtes.

    La colère vient de loin, et est montée doucement.

    Ces plages étaient le symbole de l'art de vive australien???!. Jolies filles, surf sur les vagues, veillées et barbecues nocturnes sur les immenses plages de sable blanc où flottaient des airs de rock australien. Presque une image idyllique du paradis.

    Mais voilà, depuis ces dernières années, l'immigration musulmane se renforçant, amplifié chaque année par un tourisme venant des pays arabes en constante progression, l'ambiance a progressivement changé. L'insécurité a
    explosé et les habitants des villages paradisiaques de la côte australienne ont du prendre l'habitude de fermer portes et voitures à clé, où avant chacun se sentait en confiance. Les agressions contre les filles ont augmenté, et au delà c'est une attitude générale vis à vis des australiennes qui s'est imposé.

    D'un côté des protestations de touristes ou d'immigrés musulmans contre leur « indécence » - la culture très libérale des Australiennes les a depuis longtemps dévêtu à la brésilienne ! - de l'autre au contraire de jeunes mâles musulmans confondant un peu vite liberté des moeurs et prostitution, et qui croient pouvoir disposer des femmes comme dans une maison close. Les viols se sont notablement multipliés sur des plages australiennes où il y a
    encore 10 ans on pouvait encore se promener nue sur une plage en pleine nuit au milieu des groupes de jeunes sans risquer autre chose de que tomber amoureux !

    Bien sûr il y eut bien parfois des crimes, des viols, des vols, mais chaque fois des actes très isolés et finalement plutôt rares vu la densité de population chaque année sur les plages de Sydney, haut lieu du touriste estival dans l'hémisphère sud.

    Depuis 2002 les choses ont bien changé, le terrorisme a frappé Bali, et le tourisme musulman a quitté l'Indonésie pour les plages australiennes,changeant profondément l'ambiance des plages qui sont en Australie, plus
    qu'un lieu de vacances, une culture ! D'autant que ces dernières années, la communauté musulmane, plutôt discrète et démographiquement faible, s'est nettement radicalisée. Comme en Europe, les musulmans australiens se font
    revêches à l'intégration, revendiquent des droits particuliers, s'en prennent au mode de vie des australiens, etc.

    Mais surtout l'Australie lutte depuis plusieurs années contre un terrorisme bien spécial, «le jihad sexuel". Les jeunes musulmans ont fait du viol une arme de guerre islamiste. Le principe est simple, violer des australiennes pour répandre le jihad ! Le pays s'est réveillée un matin en trouvant dans la presse le résultat d'une enquête de trois ans menée par une journaliste australienne aujourd'hui menacée par les islamistes.

    Un jeune australien lance aux journalistes « 5,000 habitants, principalement, des jeunes, du comté de Cronulla au bord des plages de Sydney – on est actuellement là bas en plein période estivale, hémisphère sud oblige - ont décidé de « reprendre la plage » et le week end fut marqué par des scènes d'une rare violence où les « aussies » ont décidé de chasser les « touristes » et autres immigrés musulmans qui chaque année sont plus nombreux sur les côtes.Ces plages étaient le symbole de l'art de vive australien???!. Jolies filles, surf sur les vagues, veillées et barbecues nocturnes sur les immenses plages de sable blanc où flottaient des airs de rock australien. Presque une image idyllique du paradis.Mais voilà, depuis ces dernières années, l'immigration musulmane se renforçant, amplifié chaque année par un tourisme venant des pays arabes en constante progression, l'ambiance a progressivement changé. L'insécurité aexplosé et les habitants des villages paradisiaques de la côte australienne ont du prendre l'habitude de fermer portes et voitures à clé, où avant chacun se sentait en confiance. Les agressions contre les filles ont augmenté, et au delà c'est une attitude générale vis à vis des australiennes qui s'est imposé.D'un côté des protestations de touristes ou d'immigrés musulmans contre leur « indécence » - la culture très libérale des Australiennes les a depuis longtemps dévêtu à la brésilienne ! - de l'autre au contraire de jeunes mâles musulmans confondant un peu vite liberté des moeurs et prostitution, et qui croient pouvoir disposer des femmes comme dans une maison close. Les viols se sont notablement multipliés sur des plages australiennes où il y aencore 10 ans on pouvait encore se promener nue sur une plage en pleine nuit au milieu des groupes de jeunes sans risquer autre chose de que tomber amoureux !Bien sûr il y eut bien parfois des crimes, des viols, des vols, mais chaque fois des actes très isolés et finalement plutôt rares vu la densité de population chaque année sur les plages de Sydney, haut lieu du touriste estival dans l'hémisphère sud.Depuis 2002 les choses ont bien changé, le terrorisme a frappé Bali, et le tourisme musulman a quitté l'Indonésie pour les plages australiennes,changeant profondément l'ambiance des plages qui sont en Australie, plusqu'un lieu de vacances, une culture ! D'autant que ces dernières années, la communauté musulmane, plutôt discrète et démographiquement faible, s'est nettement radicalisée. Comme en Europe, les musulmans australiens se fontrevêches à l'intégration, revendiquent des droits particuliers, s'en prennent au mode de vie des australiens, etc.Mais surtout l'Australie lutte depuis plusieurs années contre un terrorisme bien spécial, «le jihad sexuel". Les jeunes musulmans ont fait du viol une arme de guerre islamiste. Le principe est simple, violer des australiennes pour répandre le jihad ! Le pays s'est réveillée un matin en trouvant dans la presse le résultat d'une enquête de trois ans menée par une journaliste australienne aujourd'hui menacée par les islamistes.

    Le cumul de plusieurs agressions successives de musulmans contre des filles « aussies », dont une tentative de viol, et finalement la semaine dernière un viol, un surfeur agressé, enfin deux secouristes de plage molestés, aura fait déborder la colère des australiens.

    Pendant tout le week-end, de SMS en emails sur les bornes wifi des plages, les australiens vont obéir à un mot do'rdre simple et spontané : « reprendre la plage ». Mais c'est surtout le nombre qui a stupéfait les autorités, plus
    de 5,000 jeunes aussies se ruant sur les plages pour en chasser les musulmans. Plus de peurs que de mal, au plus quelques bonnes raclées bien méritées, et la finalement le départ d'un bon nombre de touristes musulmans sous protection policière. Quelques discours politiquement correct à la télé d'un commissaire de police bien pensant et de politiciens partisans de la dhimmitude, mais peu importe, les plages australiennes sont bien redevenues australiennes depuis ce week-end.

    Cette révolte spontanée des « aussies » montre qu'en Australie, où le mois dernier deux ministres n'avaient pas eu peur de dire aux musulmans que « si le mode de vie australien ne leur convenait pas, ils pouvaient partir », la résistance populaire n'est pas un vain mot. Et on ne peut que s'en réjouir, le syndrome français ne dhimmitude n'est pas une fatalité !

    Jihad "sexuel" en Australie*

    Ils sélectionnent très soigneusement leurs victimes, uniquement des blanches australiennes, de préférence très jeunes et dont la vulnérabilité permet d'imposer un régime de terreur dans lequel elles deviennent les véritables "esclaves sexuelles" de leurs agresseurs. Les viols collectifs sont particulièrement sordides et cruels, ainsi une jeune fille de 15 ans, en août 2000 a été violée 25 fois par 14 garçons, y compris les deux frères Bilal et Mohammed Skaf, pendant 6 heures d'affilée où elle subira les pires violences.

    Pendant les viols, là aussi filmés, les coups et les insultes pleuvent, toutes à caractère racistes. Une jeune fille de 17 ans témoignera devant la cours rapportant les propos des violeurs: "tu le mérites parce que t'es austalienne". Aux insultes ordinaires ("salopes, putains"...) s'ajoutent lesinjures racistes, "chiennes blanches", "mécréantes", "sales chrétiennes", "décadentes occidentales"...
    Le scénario était ensuite toujours le même, les filles étaient immédiatement menacées, forcées de boire de l'alcool jusqu'à l'ivresse puis violées, toujours de manière très violente, les psychiatres soulignant le caractère sadique des viols après visionnages des bandes vidéo que les agresseurs enregistraient et classaient minutieusement.

    Ensuite la terreur s'établissait pour que les filles se taisent, et puissent rester "à la disposition" des 5 frères qui pouvaient ainsi les faire revenir pour de nouveau leur faire subir leurs assauts.

    L'un des frères avaient trouvé un 'moyen' de coercition efficace pour terroriser les filles, ils prétendaient avoir séjourné en Iraq, y avoir violer des filles, les avoir étranglé puis pendu au balcon de leurs propres maisons...

    Les associations de gauche, mais aussi des chroniqueurs de droite d'abord soucieux "d'apaiser" les tensions inter-communautaires exacerbées par les attentats du 11 septembre puis ceux de Bali en 2002, "dénoncent" Janet
    Albrechtsen et le quotidien 'The Australian" qu'ils accusent "d'amalgames", de tentative de "criminaliser" l'islam, de semer la "haine raciale"'.

    L'affaire est écrasée par les propos indignés des élites bien pensantes australiennes qui préfèrent ne voir dans ces affaires, que des faits divers à caractère purement sexuel, reléguant leur traitement au rang de viols individuels ou collectifs ordinaires", certes durement condamnés, mais sans prise en compte d'un contexte politique et religieux pourtant avéré. Tout juste sera-t-il concédé le caractère "misogyne" des criminels

    Des preuves accablantes en... Europe

    Les auteurs français et danois, Jean Jacques Rassial de l'Université villetaneuse et Flemming Balvig de l'université de Copenhague, iront jusqu'à critiquer la récupération par Janet Albrechtsen de leurs études générales sur le viol en Europe dont les conclusions sont sans appel, et montrent une implication exponentielle des musulmans parmi les auteurs de viols collectifs, auxquels on donnera même un nom "particulier" pour les décrire en France, les "tournantes".

    Les résultats de leurs enquêtes sociologiques, qu'ils peuvent difficilement contester sont claires: au Danemark où les enquêtes de ce type peuvent cerner des profils ethniques et religieux comme éléments d'études statistiques, y compris par la police, contrairement à la France où cela est interdit par la loi, montrent qu'en 2003 pour une proportion de 7,4% de musulmans dans la population totale du Danemark, cette proportion atteint 76,5% des détenus du pays pour crimes sexuels.

    Dans l'ensemble de l'Europe, on estime d'ailleurs ces chiffres dans des proportions proches, tant dans les pays où les chiffres sont connus que dans ceux, comme la France, où leur divulgation est interdite par les lois contre
    la discrimination raciale ou religieuse. Mais en France le phénomène est néanmoins suffisamment "reconnu" pour faire l'objet d'études particulières, ainsi celle de Jean jacques Rassial, qui bien que se défendant de vouloir impliquer dans sa réflexion une connexion entre le contexte "ethnique ou culturelle" et les "tournantes", les décrit comme des rites de passage des jeunes hommes des banlieues parisiennes, que le film "la squale" projettera d'ailleurs en évoquant explicitement les tournantes dont sont victimes des adolescentes blanches de la part de jeunes maghrébins dans les cités.

    Mais malgré leurs critiques vis à vis de Janet Albrechtsen, ni l'un, ni l'autre, ne contestera les résultats de leurs études montrant une massive et indiscutable "sur-représentation" des musulmans chez les auteurs de viols
    collectifs, dont Rassial dira qu'ils constituent un "rite d'initiation" portant en lui même une démonstration accablante, à laquelle les affaires australiennes donnent simplement un caractère simplement plus explicite.

    La vérité finit toujours par sortir

    Les premières condamnations sont tombées pour les 5 frères pakistanais, et d'autres suivront, qui se cumuleront et dépasseront probablement plusieurs décennies d'emprisonnement. Mais surtout cette affaire a des airs de "retour
    de bâton" pour les élites australiennes, les associations musulmanes et antiracistes, ainsi que pour la presse de gauche et certains chroniqueurs conservateurs qui avaient préféré désavouer Janet Albrechtsen plutôt que de sortir de leur aveuglement.

    La vérité finissant toujours par sortir, c'est au détour d'un nouveau et sordide fait divers que les media et les autorités avaient tenté d'étouffer et qui a fini par se révéler au grand public ces derniers jours, que les
    australiens prennent conscience progressivement de la gravité et de la portée de ce qu'ils ne considéraient que comme des faits divers certessordides, mais relevant "banalement" d'affaires de moeurs, ce qu'ils ne sont clairement pas.

    C'est bien une autre forme de "terrorisme" à laquelle l'Australie est confrontée.

    By Anonymous National libertaire, at vendredi, 23 décembre, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home